Les travaux du mois d’août au potager bio

6, Août 2015 par

Les travaux du mois d’août au potager bio

L’essentiel du travail au mois d’août est basé sur les récoltes. On ramasse les légumes de conservation comme la pomme de terre, les oignons, les premiers légumes secs à maturité (haricot à écosser, pois chiche), mais aussi les premiers potirons et pâtissons bien qu’une récolte plus tardive soit préférée pour ces derniers. Les autres légumes donnent également généreusement, c’est bien entendu le cas de la reine du potager, d’ailleurs profitez-en pour faire vos graines en sélectionnant les plus belles tomates.

N’oublions pas pour autant de continuer les semis et les plantations (voir tableau ci dessous) afin de récolter cet automne et cet hiver.

 

Côté potager

Plantes Racines

carrot32px

Plantes Feuilles

lettuce32px

Plantes Fleurs

fleur32px

Plantes Fruits

Tomate32px

Semer en pépinière
  •  Oignon blanc
  • Choux de printemps
  • Laitue à couper
  • Laitue d’hiver
Semer en place
  • Navet
  • Oignon blanc
  • Radis
  • Épinard
  • Fenouil
  • Mâche
  • Roquette
  • Haricot – Dernier semis en première quinzaine
Planter
  • Chicorée frisée et scarole
  • Chicorée sauvage
  • Chou fleur
  • Chou pommé
  • Chou rave
  • Laitues
  • Poireau
  • Fraisier
Récolter
  • Ail
  • Betterave rouge
  • Carotte
  • Navet
  • Oignon
  • Pomme de terre
  • Blette
  • Céleri
  • Ciboulette
  • Laitue
  • Menthe
  • Mélisse
  • Persil
  • Thym
  • Aubergine
  • Courgette
  • Concombre
  • Haricot
  • Maïs doux
  • Melon
  • Piment
  • Physalis
  • Pois chiche
  • Poivron
  • Tomate

Concernant le semis des oignons blanc, il peut se faire en pépinière dès la mi-août, pour être repiqué deux mois plus tard. Sinon il se sème en place et sera éclaircit par la suite.

Pour la récolte des pommes de terre de conservation, les fanes vont se dessécher naturellement, signe de la récolte prochaine. Il faut alors déterrer de temps en temps un plant pour voir si les pommes de terres sont bien détachées du système racinaire et si leur peau est sèche. Une fois que c’est le cas elles peuvent toutes être ramassées.

Entretenez les paillis sur les planches de cultures en fauchant par exemple des engrais verts perenne comme la luzerne. Si besoin désherbez sous les paillis « fondus » avant de les compléter.

Paillez généreusement les choux et arrosez-les régulièrement pour limiter les dégâts des altises. Contre les aleurodes optez plutôt pour un traitement au savon noir. Si les choux pommés peinent à pommer, arrosez avec de l’extrait fermenté d’ortie dilué au dixième.

Semez des engrais verts sur les planches de cultures qui se libèrent et qui n’accueilleront pas d’autres cultures de légumes pour l’année.

Buttez les haricots ainsi que les poireaux repiqués en juillet.

Éclaircissez les carottes semées en juillet.

Pulvérisez des extraits fermentés (ortie, consoude, prêle) pour fertiliser et continuer à stimuler les défenses naturelles des plantes. Cependant diminuez la fréquence d’apport de ces extraits.

A partir de la mi-août, protégez vos poireaux d’un filet anti-insectes pour empêcher la mouche mineuse du poireau de pondre et détruire vos récoltes.

Surveillez les pontes des piérides sous les feuilles des choux et écrasez les œufs si vous en repérez.

Continuer la prévention de l’apparition du mildiou de la tomate avec des traitements préventifs au bicarbonate de sodium. En cas d’attaque avérée voyez dans cet article comment lutter contre le mildiou. Une autre maladie des plus courantes en août est l’oïdium des Cucurbitacées. Surveillez bien l’apparition de cette maladie car elle se développe rapidement. Un traitement naturel efficace est de pulvériser du lait dilué au demi sur les plants contaminés.

Les stolons de fraisiers marcottés quelques semaines auparavant peuvent être sevrés en coupant les stolons et repiqués à leur nouvel emplacement ou mis en jauge en attendant une plantation à l’automne. Pour en savoir plus consultez cet article sur le marcottage des fraisiers.

Pour les graines de tomates à pollinisation ouverte, pensez à récolter vos graines pour vos semis des années à venir.

Côté fruitiers

Dans la mesure du possible et si la production est abondante, récoltez les prunes un jour où il fait sec afin de les conserver un peu plus longtemps. Mettez-les dans des caisses peu profondes et conservez-les dans une pièce fraiche. Vous pouvez ainsi les conserver jusqu’à deux semaines. Ensuite, il faudra les cuisiner ou les conserver en bocaux.

Les premières pommes se récoltent dès la fin août, quand elles sont juste mûres. Il est très simple de le savoir, prenez une pomme dans la main, tournez-la légèrement, si elle se détache aisément c’est qu’elle est mûre.

Les poires se récoltent aussi dès le mois d’août. Elles sont récoltées un peu avant leur maturité si on souhaite les conserver. Une technique pour améliorer leur conservation est d’enrober le pédoncule de cire puis de les stocker dans une pièce fraiche. Ne jamais empiler les fruits les uns sur les autres.

A propos de l'auteur :

Phytopathologiste, auteur et jardinier amateur passionné par la culture de légumes sains, exempts de pesticides. Retrouvez à travers mes articles ma vision d'un jardinage qui lie les pratiques traditionnelles, la permaculture, la biodynamie, l'agriculture biologique et l'agroécologie. J'ai écrit le livre "Le guide du jardinage biodynamique" paru aux éditions Rustica en 2018.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Animated Social Media Icons by Acurax Wordpress Development Company

Pin It on Pinterest

Share This