Cet article participe à un évènement inter-jardiniers organisé par Yannick Hirel du blog Au potager bio, le but étant de réunir des conseils, des astuces d’expert, d’amateur ou simplement de passionnés de jardinage dans un seul et même e-book qui sera, par la suite, distribué gratuitement sur le web.

1) Jouer sur la précocité des plantes

Qu’il est agréable de pouvoir manger ses premières fraises, ses premières laitues, ses premiers radis tôt au printemps ! Seulement lorsque nous avons des années comme 2013, les légumes poussent très lentement lorsqu’ils ne risquent pas de se faire brûler par les gelées matinales. Alors pour récolter un peu plus tôt il existe une solution simple et économique (moins de 5€ le mètre carré), c’est le tunnel de culture. Très facile à poser vous allez gagner de 2 à 4 semaines dans l’année, sans compter la vigueur des plantes et leur protection envers certains ravageurs. Quelques avantages et astuces à utiliser un tunnel de culture :

  • Idéal pour cultiver les premiers légumes au printemps (laitue, radis, roquette).
  • Très bien également pour continuer à cultiver vos légumes à la fin de l’automne.
  • Meilleure homogénéité dans la récolte des cultures.
  • Protège bien vos cultures de quelques ravageurs (Altises sur la roquette et les radis)
  • Après la fécondation des premières fraises placez un tunnel pour hâter leur maturité.
  • Faites également vos semis à transplanter sous tunnel (levée plus homogène, rapidité, besoin en chaleur).
  • Dans certaines régions (Nord Loire) le tunnel est indispensable pour réussir les piments, poivrons, melons, pastèques.
  • Pour hâter un faux semis le tunnel est très efficace.

2) Échelonnez vos cultures

Pour avoir ses légumes préférés tout au long de l’année (ou presque) un bon échelonnage des semis et des plantations est déterminant. Pour cela rien de plus simple, il suffit de semer peu mais régulièrement. Le but est d’essayer d’arriver à la fin d’une culture avant d’arriver à la suivante.

Fin de récolte sur le premier semis de radis

Fin de récolte sur le premier semis de radis

Seconde culture de radis prête à être récoltée

Seconde culture de radis prête à être récoltée

Quels sont les légumes faciles à échelonner ? Je pense tout d’abord aux légumes aux cycles courts comme les laitues, les radis, la roquette et les épinards. Cela concerne également les cultures à cycle un peu plus long comme les haricots et les courgettes ainsi que les carottes et les poireaux.

Voici un tableau qui récapitule pour ces quelques légumes la fréquence et la quantité à semer. Bien entendu il n’est qu’indicatif et se base sur mon expérience, vous pouvez toutefois le reprendre et l’adapter comme vous le souhaitez à votre consommation.

Légume Fréquence de semis De quand à quand ? Durée de culture, du semis à la maturité Quantité (pour 2 personnes)
Radis 3 semaines – 1 mois De Mars à Septembre 1 mois 2 – 3 mètres linéaires
Laitue 3 semaines Février à Octobre 45 jours 12 – 15 laitues
Roquette 1 à 2 mois Mars à Septembre 45 – 60 jours 1 mètre linéaire
Épinard 1 mois Février à Avril et fin Août à Octobre 60 jours 4 mètres linéaires
Courgette 3 semaines Fin Avril à début Juillet 60 – 75 jours 2 – 3 plants
Haricot 1 mois Avril à Juillet 2 mois 4 – 5 mètres linéaires
Carotte 1 mois Février à Juillet 3 à 6 mois 2 mètres linéaires. Plus pour les derniers semis.
Poireau 1 mois Semis de Février à Mai. Plantation de mai à juillet. 5 mois 3 mètres linéaires. Plus pour les dernières plantations

Si ce tableau vous intéresse vous pouvez le télécharger sur cette page. J’ai effacé le contenu de la dernière colonne que vous pouvez adapter suivant votre consommation, j’ai également rajouté quelques lignes si vous souhaitez échelonner d’autres légumes.

Échelonner en choisissant ses variétés

Une autre manière d’échelonner vos cultures passe par le choix des variétés. En effet que ce soit au potager ou au verger la diversification des variétés peut vous aider à échelonner vos récoltes. Voici quelques exemples :

  • Pour les tomates vous avez des variétés dites précoces, d’autres de mi saison, et des tardives. Elles mettent plus ou moins de temps à arriver à maturité. En diversifiant (sans serre) vous allez pouvoir récolter des tomates de juillet à octobre. Les tomates tardives sont en général les grosses tomates, celles qui ont pris le plus de soleil et plus riches en goût.
  • Pour les fraisiers optez pour des variétés remontantes qui vont donner une première fois au printemps, s’arrêter un bon mois puis reprendre jusqu’aux gelées. Il est possible aussi d’intégrer des variétés non remontantes pour avoir des pics de production lorsque les remontantes s’arrêtent de donner. Pour faire des confitures les variétés non remontantes sont idéales.
  • Pour les framboisiers optez pour des variétés remontantes et non remontantes. Les variétés remontantes vont bien donner en fin de saison (aout-septembre-octobre) tandis que les variétés non remontantes seront productives en début de saison. Les variétés précoces donneront en juin, les semi-précoce début juillet et les tardives en juillet. En choisissant bien ses variétés il est donc possible de manger des framboises à partir du mois juin jusqu’aux gelées. Petit bémol cependant, pour les framboisiers il faut de la place !

Voilà, j’espère que cet article vous a plu, comme d’habitude n’hésitez pas à laisser un commentaire !