Fèves : Quand et comment les semer, choisir ses variétés

4, Nov 2015 by

Fèves : Quand et comment les semer, choisir ses variétés

La fève est un légume assez peu consommé en France, elle est pourtant d’une saveur agréable et peut être mangée crue dans les salades de printemps ou être gardée en sec pour des recettes d’hiver. Au potager sa culture est relativement simple. Il faut simplement bien choisir la période pour réaliser le semis, cela dépendra principalement de votre région. Le semis en lui-même est ludique et simple, les jeunes enfants se feront un plaisir de vous aider à cette tâche. Les difficultés arrivent parfois à la formation des gousses avec les pucerons noirs qui envahissent les tiges, « problème » qui ne dure pas longtemps si vous faites en sorte de favoriser les auxiliaires dans votre potager.  Nous verrons dans cet article quand la semer, passerons en revue quelques variétés et comment réaliser le semis en pratique.

Semer en fonction de vos conditions pédoclimatiques

Quel climat

La fève ne supporte pas de gelés inférieures à -5°C, c’est pourquoi dans les zones à hiver rude (Nord, hors influence océanique, Est) il est recommandé de la semer à la fin de l’hiver, en février et mars, voir début avril pour les climats vraiment rudes (climat de montagne).

Dans le Midi et en climat doux (Bretagne, bassin angevin et autres régions sous influence océanique) il est possible de semer à l’automne, en octobre novembre. Mais d’après mon expérience je préfère la semer pas avant la fin du mois d’octobre, je conseille même le mois de novembre, car semée trop tôt elle fera des fleurs également trop tôt en hiver, et avec le gel ces fleurs coulent et ne forment donc pas de gousses.

Quel sol

La fève est une plante originaire des marais, elle préfèrera une terre lourde (argileuse) et humide.

Elle appréciera un sol frais, profond, humifère, assez consistant, un peu calcaire (n’aime pas l’acidité) et jamais très sec.

Choisir vos variétés de fèves

Quelques variétés que vous pourrez trouver facilement chez des grainetiers bios.

  • D’Aguadulce à très longue cosse. Cette variété produit de longues cosses à grosses graines. Elle a une bonne productivité et sa bonne résistance au froid en fait une bonne variété pour ces climats (a semer tout de même au printemps). C’est une variété très courante, voir la plus connue des jardiniers.
  • De Séville à longue cosse. Variété d’origine espagnole, les fèves sont grosses de couleur blanche verte. Précoce.
  • Hangdown Grünkernig. Très longues gousses aux grains verts. C’est une variété d’origine hollandaise, semi-tardive.
  • Express. Cette variété très précoce sera idéale pour un semis de printemps.
  • Red Epicure. Variété d’origine anglaise qui produit une gousse courte aux grains de couleur rose lie de vin en frais, elle prend une couleur pourpre en sec. Originale.

Le semis des fèves

Préparation du sol

Vous choisirez une exposition ensoleillée.

Pour la préparation du sol on aère (si besoin) à la grelinette ou à la fourche bêche puis on égalise la parcelle avec le croc. Il n’est pas nécessaire d’ajouter de compost sauf si votre potager est jeune et pauvre en matières organiques. La fève est une légumineuse, elle fixera l’azote atmosphérique.

Comment semer en pratique

Le semis se fait de préférence en place, quelque soit la saison choisie. Mais au printemps il est possible de semer en terrine pour gagner quelques semaines, toutefois ça nécessite plus de travail.

  • Semez 1 graine tous les 10 à 12 cm ou par poquet de 3 graines tous les 25 cm. On espace les lignes de 40 cm.
  • Enfoncez tout simplement chaque graine de 3 à 5 cm de profondeur avec vos doigts.
  • Arrosez généreusement pour que l’eau atteigne les graines. Il n’y aura pas besoin d’arroser par la suite, sauf si le temps est sec sur une longue période, ce qui reste peu probable à ces périodes de l’année.

Voici ce que peut donner la variété D’Aguadulce, arrosée une fois après le semis puis juste les pluies, quelques binages, avec un semis début octobre :

L’entretien de la culture

  • Toutes les fèves n’ont pas levées ? Complétez éventuellement les trous où elles n’ont pas levées.
  • Pensez à biner régulièrement après le semis, avec une pause en hiver puis reprenez au printemps
  • Paillez pour protéger le sol des pluies.
  • Protégez-les d’un voile d’hivernage si la météo annonce de fortes gelées.

Au printemps buttez, tuteurez, pincez le sommet des plantes, arrosez si nécessaire et faites en sorte de favoriser les auxiliaires au printemps car les pucerons noirs raffolent des fèves.

Plants de fèves en mai

Plants de fèves en mai

Récolte de fèves fraiches

Récolte de fèves fraîches

Pour aller plus loin sur les fèves et autres légumineuses

Et devenir un pro de la culture de la fève et autres légumineuses comestibles, je conseille ce livre de Blaise Leclerc « Je cultive pois, fèves, haricots… » aux éditions terre vivante :

 

Et chez vous ? Cultivez-vous ce légume ? Aimez-vous sa saveur ? Dans quelle région jardinez-vous et a quelle période faites-vous votre semis ?

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

12 Comments

  1. Chris

    Bonjour Aurélien,

    Merci pour cet article intéressant. Je cherche de la fève d’Auvergne mais ils sont en rupture chez Kokopelli. Savez-vous où je pourrais en trouver ?
    Cordialement
    Chris

    • Aurelien

      Bonjour Chris,
      Je l’ai cherché chez beaucoup de semenciers, en bio et en biodynamie. Rien. A part Kokopelli, aucun semencier ne la cultive.
      Tout n’est pas perdu, elle est disponible sur ce site d’échanges de graines :
      http://www.semeur.fr/wiki/index.php?title=F%C3%A8ve_d%27Auvergne

      A bientôt,
      Aurélien

      • Chris

        Merci pour la réponse Aurélien,
        Je vais attendre d’avoir quelque chose à échanger alors…
        Je ne connaissais pas ce site d’échange de graines, merci pour cette info en tout cas.
        A bientôt
        Chris

    • Bonjour Chris,

      La feve d’Auvergne est disponible en adoption au CRBA (69).
      Cdt
      Johan

  2. Yvon

    Bonjour Yannick,
    Bel article sur les fèves.
    Tu as oublié un nuisible autre que le puceron. Il s’agit de la bruche. Je ne connaissait pas cette bébette mais j’en ai été envahi lorsque j’ai récolté mes fèves en 2013. Elles provenaient d’un semis de graines Vilmorin que j’avais achetées en Belgique. j’ai dû jeter toute la récolte. Vilmorin a été correct car il m’a envoyé un paquet d’Agadulce pour se faire pardonner.
    Bonne soirée.
    Yvon.

  3. eve

    j’ai découvert les fèves cette année et oui, je les aime beaucoup !! Du coup j’en ai semé au printemps (très peu) juste pour « voir » mais j’ai récolté très peu , car ici en Sologne, le printemps a été très sec . J’ai juste eu 2 à 3 gousses par pied. J’ai donc « récidivé » à l’automne et là, c’est magique tellement elles se sont développées. Par contre je ne savais pas que je ne les récolterais pas avant l’hiver…. Ca m’oblige donc à protéger les plants (qui sont très grands, j’ai semé fin septembre)…. pas facile tout ça !!! :)

    • Aurelien

      Bonjour Eve,

      En effet il ne faut pas hésitez à arroser les fèves si le printemps est sec et surtout lors de la formation des gousses.

      Oui, pour vos nouveaux semis pensez à bien les protéger cet hiver, dès -3°C c’est indispensable. Pensez aussi à butter les plants (comme ils sont déjà grands).

      A bientôt,
      Aurélien

  4. Agos

    Merci pour votre article très très intéressent

  5. J ai planter avant hier le 11 novembre un rang de Aguadulce en pocquet à voir ce que cela donne en Pays Basque
    Merci pour vos partages, photos et expériences ♽☘♽

  6. Christine Brunel

    Bonjour Aurélien
    Une gentille dame vient de me laisser son petit jardin pour y faire un potager…je n’ai jamais fait ça et suis de près tous les articles et blogs sur le sujet. J’habite à Nice et on m’a dit que je pouvais planter des fèves en décembre. Est-ce que c’est vrai ou bien tu me conseille d’attendre un peu avant de planter sur une terre vierge? Elle n’a jamais rien fait pousser dans ce jardin.
    Merci d’avance de ta réponse
    Christine

    • Aurelien

      Bonjour Christine,
      En général on conseille les mois d’octobre et novembre pour semer les fèves à l’automne.
      Mais les villes en bord de mer comme Nice bénéficient d’un microclimat, ce qui fait que vous pouvez semer en décembre et même en janvier si la météo le permet.
      Donc pas de problème pour semer vos fèves ce mois-ci
      Bon semis et très bonne journée
      Aurélien

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les travaux du mois de novembre au potager bio - […] Fève […]
  2. Cinema - […] Fèves : Quand et comment les semer, choisir ses variétés http://www.tous-au-potager.fr/Comment réussir le semis de la fève ? Quelle(s)…
  3. Les travaux du mois de décembre au potager bio - […] et certaines variétés de chicorées italiennes comme la Rouge de Trévise. Buttez vos fèves semées au cours de ces…
  4. Pois : Quand et comment les semer, choisir ses variétés - […] j’ai oublié de dire que le pois était une légumineuse, famille des Fabacées, comme la fève, le haricot et…
  5. Les travaux du mois d’octobre au potager bio - […] Fève […]
  6. Les travaux du mois de mars au potager bio - […] Fève […]
  7. Les travaux du mois de février au potager bio - […] Fève […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers

Pin It on Pinterest

Share This