Culture de la laitue au potager bio

27, Juil 2013 by

Culture de la laitue au potager bio

Ha les laitues ! Quelles soient batavias, beurres, romaines ou à couper il est rare de ne pas en trouver dans les potagers et dans nos assiettes. Il faut dire qu’elles ont pas mal d’atouts : croquantes, rafraichissantes, de couleurs et de formes variées, très peu caloriques (si si, c’est possible de diminuer la vinaigrette) et en plus il est possible d’en cultiver quasiment toute l’année. Après le traditionnel côté santé découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa culture au potager.

Côté santé

La laitue est riche en minéraux (potassium, calcium) en vitamines B9, en fibres. D’une manière générale plus les feuilles de la laitue sont foncées et plus elles contiennent des minéraux et des vitamines. Ce sont donc les vieilles feuilles, situées à l’extérieur qui ont le plus de propriétés, mais ce sont néanmoins les moins croquantes. Ces vieilles feuilles contiennent aussi moins de nitrates que les jeunes feuilles clair du centre de la laitue.

Afin d’accentuer les bonnes propriétés mélangez vos laitues avec d’autres légumes feuilles, osez le mesclun. Le pourpier par exemple est riche en Oméga 3, les substances amères des chicorées sont bonnes pour le foie et contiennent des prébiotiques. Le pissenlit est riche en carotènes ainsi qu’en fer et en vitamine E.

Du côté du potager

Emplacement et préparation du sol

La laitue craint principalement la sécheresse et la chaleur. En été elle se plaira intercalée à l’ombre des légumes bien développés (tomates, aubergines, haricots). Au printemps et à l’automne elle préférera une exposition bien ensoleillée. Un sol riche en humus est une condition essentielle à la bonne réussite de sa culture. Mais attention, de la matière organique mal décomposée favorisera les maladies comme les moisissures. Commencez par aérez votre sol sans retournement à la grelinette ou la fourche bêche puis passez le croc avant le semis ou la plantation.

Différents semis pour la laitue

La laitue peut être semée de différentes façons :

Le semis en place. L’avantage est que vous allez obtenir des plants plus forts, ce qui va limiter leur montée en graines prématurée et donner des plants plus résistants aux maladies. Vous gagnerez également en précocité car il pas d’arrêt de croissance lors de la transplantation. Cependant le semis en place à comme inconvénient de rajouter du travail de désherbage. En pratique, semez par poquet de deux ou trois graines puis conservez la plus belle plantule. Référez-vous au paragraphe ‘plantation’ pour les distances.

Semis en pépinière

Semis en pépinière

Le semis en pépinière. Au choix, semez en ligne ou à la volée. Le semis en pépinière doit être clair, une graine par centimètre c’est pas mal. Contrairement au semis en place vous allez gagner en travaux de désherbage, en préparant votre terrain juste avant la transplantation. Autre avantage est que vous allez pouvoir sélectionner les plus beaux plants (les plus trapus) qui offriront une meilleure reprise. L’inconvénient est que lors de la transplantation, la jeune plante va arrêter sa croissance, le temps de s’habituer à son nouvel emplacement.

Semis en plaque alvéolée

Semis en plaque alvéolée

Le semis en plaque alvéolée. Courante chez les maraichers qui font leurs semis, la plaque alvéolée est économe en semences (une graine par alvéole). Le coût d’une plaque est en général assez faible. Idéale pour favoriser la germination des semis d’été à l’ombre et au frais (la semence de laitue de germe pas au dessus de 27°C) et pratique aussi pour échelonner les cultures. Toutefois la plaque alvéolée nécessite du terreau (mais relativement peu, tout dépend du diamètre de l’alvéole), les limaces et escargots adorent se loger dessous et manger les laitues lors de leurs activité nocturne. Elles demandent davantage d’attention pour les arrosages qui doivent être plus réguliers.

Le semis en mini motte. Petite variante du semis en plaque alvéolée, la mini motte est le support que l’on trouve en jardinerie pour les jeunes plantes de laitues. Ce type de semis nécessite un presse mottes. Plus onéreux que la plaque alvéolée mais plus durable et ludique. Également plus économe en terreau car on réalise juste ce qu’il faut en mini mottes. On retrouve en plus les mêmes avantages que la plaque alvéolée.

Autres conseils : Semez à l’ombre en mini motte ou en plaque alvéolée lorsque les températures sont élevées. La période de semis varie suivant les variétés, sachez qu’il est possible de récolter des laitues presque toute l’année. Référez-vous aux sachets et adaptez vos semis en fonction de votre climat.

Plantation

Quelques conseils pour la plantation :

  • Plantez large. Un espacement de 25 à 35 cm sur la ligne (20 cm pour les laitues à couper); 40 à 50 cm entre les rangs. Une bonne aération limite les maladies cryptogamiques.
  • Plantez de préférence le soir lorsque le soleil est là et qu’il fait chaud.
  • Plantez à partir du stade 6 feuilles.
  • Arrosez généreusement après plantation.
N'enterez pas le collet de la laitue lors de la plantation

N’enterez pas le collet de la laitue lors de la plantation

N’enterez pas le collet de la laitue dans la terre, elle ne le supporte pas. Si vous partez d’une mini motte vous prendrez donc soin de voir le dessus de celle-ci après plantation, même si les feuilles se couchent sur le sol ce n’est pas grave, elles se relèveront tranquillement par la suite. Vous pouvez même l’enterrez encore moins que sur la photo ci contre. Prévoyez aussi de bien humidifier les mottes avant la plantation, mettez-les par exemple dans une soucoupe remplie d’eau quelques minutes avant de commencer la plantation.

Dans le cas ou vous avez fait vos propres semis en pleine terre : retirez les plants à transplanter puis pralinez les racines (boue obtenue à partir de terre de jardin et d’eau).

Entretien

Arrosez régulièrement et modérément. Lorsque la laitue est un peu plus développée diminuez les arrosages pour qu’elle puisse se renforcer. Reprenez un arrosage plus généreux lors de la formation de la pomme. Pour limiter le développement des moisissures arrosez au goulot autour de la laitue et non en aspersion sur la laitue.

Sarclez, binez régulièrement ou mulchez.

Récolte

J’asperge légèrement à la pomme de l’arrosoir la laitue à récolter, ce qui l’empêche de flétrir par beau temps. Coupez à l’aide d’un bon couteau au niveau du collet. Retirez les feuilles abimées du dessous. Laissez le « trognon » se décomposer dans le sol. Certaines variétés (comme les laitues à couper) peuvent même repartir.

Laitue bien entourée

Laitue bien entourée

Plantes compagnes

La laitue n’est pas difficile, elle pousse bien à côté de nombreuses plantes. Comme dit dans le paragraphe « espacement » elle trouve sa place à proximité de plantes à cycle plus long. Entre les tomates, les choux, les carottes, les haricots, les poireaux etc…

Variétés, le choix est là

Devant la quantité importante de variétés de laitues j’ai souhaité en sélectionner quelques unes par catégorie. Cette liste est donc loin d’être exhaustive et je ne les ai pas toutes goutées. Si vous connaissez des variétés intéressantes à cultiver ou au goût incomparable n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, je pourrais éventuellement compléter les tableaux. Tous les liens vers les sites des fournisseurs se trouvent sur cette page.

Les laitues batavias

Lactuca sativa var. capitata. Les batavias font partie des laitues pommées. Elles sont caractérisées par leur côté croquant et tendre à la fois, les feuilles sont cloquées et le bord plus ou moins découpé. Les nervures sont parallèles. Les batavias sont plus fermes que les laitues beurre. NB : On retrouve dans les batavias les laitues iceberg, appelée aussi batavia américaine.

Variétés Fournisseurs Saison Remarques
Reine des Glaces Ko – FdSM – Ger – GdP – BG Semis de printemps et d’été Feuilles très découpées, croquantes, résiste à la montaison. Meilleure note au comparatif des laitues chez terre vivante.
Rouge Grenobloise Ko – Ger – GdP – BG Semis de printemps – été – automne Pomme volumineuse, résiste à la montaison
Jack Ice Ko Période à confirmer Variété très résistante
Soissons Ko – BG Semis de printemps Feuilles très croquantes, teintées de rose cuivré
Dorée de printemps Ko – Ger – GdP – BG Semis de printemps – été Précoce, pomme lourde
Ko: Kokopelli; FdSM: Ferme de Sainthe Marthe; Ger: Germinance; GdP: Graines del Païs; BG: Le Biau Germe

Les laitues beurres ou pommées

Lactuca sativa var. capitata. Les laitues beurres font également partie des laitues pommées. Elles sont caractérisées par leur feuillage lisse et peu dentelé. Les feuilles sont tendre et les nervures sont pennées.
NB : On retrouvera plus souvent la désignation de laitue pommée que laitue beurre. Certains fournisseurs catégorisent suivant les saisons : Laitues pommées d’hiver, laitues pommées de printemps, laitues pommées d’été et d’automne.

Variétés Fournisseurs Saison Remarques
Merveille des 4 saisons Ko – FdSM – Ger – GdP – BG Semis toute l’année (sauf été régions chaudes) Développement rapide, résistante au froid
Sucrine Ko – FdSM – Ger – GdP – BG Semis de printemps et d’été (automne possible) Petite pomme, précoce, résistante à la sécheresse
Merveille d’Hiver Ko – Ger – BG Semis d’automne Rustique, pomme ronde et ferme
Reine de Mai Ko – FdSM – Ger – GdP – BG Semis de printemps Grosse pomme, tendre.
Appia FdSM – Ger – BG Semis de printemps Pomme volumineuse et ferme, feuillage lisse
Ko: Kokopelli; FdSM: Ferme de Sainthe Marthe; Ger: Germinance; GdP: Graines del Païs; BG: Le Biau Germe

Les laitues romaines

Lactuca sativa var. longifolia. Les laitues romaines ont des feuilles oblongues. Elles forment une pomme allongée au cœur ferme. Les romaines sont rustiques.

Variétés Fournisseurs Saison Remarques
Ballon Ko – BG Semis de printemps et d’automne Pomme volumineuse, résistante à la montée en graine.
Chicon Des Charentes Ko – FdSM – Ger Toutes saisons Pomme volumineuse et allongée, très rustique
Pomme en Terre Ko – FdSM – Ger – BG Semis de printemps Petite pomme ovale et dense, résiste bien à la sécheresse
Rouge d’hiver Ko – Ger – BG Semis fin d’été Pomme rouge, croquante, rustique, résistante à la montée en graine
Integrata Red Ko Semis de printemps et d’automne Pomme ouverte, rouge foncée, résistante au froid, se ressème spontanément
Ko: Kokopelli; FdSM: Ferme de Sainthe Marthe; Ger: Germinance; GdP: Graines del Païs; BG: Le Biau Germe

Les laitues à couper

Lactuca sativa var. crispa. Les laitues à couper ne forment généralement pas de cœur, contrairement aux autres cultivars. Elles sont globalement plus résistantes à la montée en graines. Les feuilles sont plus ou moins découpées suivant les variétés.

Comment récolter une laitue à couper ? En coupant les feuilles extérieures au fur et à mesure de vos besoins.

Variétés Fournisseurs Saison Remarques
Lollo Rossa Ko – GdP Semis de printemps et d’été Rouge vif, frisée, résistante à la chaleur
Feuille de chêne blonde Ko – Ger – GdP – BG Semis de printemps et d’automne Très tendre, monte vite en graine
Feuille de chêne rouge Ger – GdP – BG Semis de printemps et d’automne La « même » que la feuille de chêne blonde mais en rouge.
Bronze Mignonnette Ko Semis de printemps et d’été Feuilles vertes et bronzes. Résistante à la montée en graines.
Radichetta (Cressonnette du Maroc) Ko – FdSM – Ger – GdP Semis de printemps et d’été Croquante. Rustique, bonne conservation après récolte. Lente à monter en graines, se ressème spontanément.
Ko: Kokopelli; FdSM: Ferme de Sainthe Marthe; Ger: Germinance; GdP: Graines del Païs; BG: Le Biau Germe

Simplement pour les citer, il existe des laitues asperges dont on mange la tige, et des laitues grasses qui sont des laitues pommées aux feuilles plus épaisses.

J’espère que vous avez apprécié cet article autant que j’ai aimé le rédiger ! N’hésitez pas à laisser un petit commentaire, ce qui donne un peu plus de vie au blog. D’ailleurs j’ai quelques questions à vous poser : Quelles sont vos laitues préférées ? Avez-vous des astuces de culture ? Et comme je le disais plus haut si vous avez des variétés à conseiller pour compléter les tableaux n’hésitez pas à en parler !

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

14 Comments

  1. Bonjour,

    Tout est dit dans cet article très complet, pour ma part je n’ai rien d’autre à ajouter.
    Amicalement.

  2. Maugé Lydie

    je salive rien qu’en lisant tout ceci, mes préférées sont les feuilles de chênes rouges mais je ne pensais pas manger une « laitue à couper » je comprends maintenant cette histoire de variété!!!merci Maître jardinier…

  3. dorigord

    Bonjour,
    – J’ai remarqué que la reine des glaces résiste bien à la chaleur, juste un peu moins la merveille des 4 saisons et pas du tout la lollo rossa et la reine de mai qui sont tout de suite montées.
    – Quand je les repique, je ne praline pas (mais c’est sans doute un tort, j’essaierai d’y penser) et je coupe les feuilles à la moitié pour faciliter la reprise
    – j’ai un ami qui, pourtant a l’habitude depuis son enfance (pendant la guerre) de consommer des plantes crues (y compris sauvages comestibles)et qui est « sensible » au « lait » de la laitue : il prend très vite mal à la tête.
    Ce n’est pas une allergie, juste une sensibilité qui le fait réagir et qui le gêne et l’empêche d’en consommer.

    • Aurelien

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage Dorigorg. Je n’ai pas observé la même chose pour la Lollo Rossa. Une fois à maturité elle est resté un bon moment sans bouger puis d’un coup elle mise à monter. C’est intéressant, je pense qu’il y a un effet « terroir ». Pour le pralinage je pense qu’elles s’en sortent très bien sans, la reprise est peut être un peu plus lente ? Dans ma terre sableuse en tout cas je me sens obligé d’en faire un, j’ai pitié pour ces racines à nues.
      A bientôt,
      Aurélien

  4. Bonjour Aurélien,

    Un bel article très complet ! …

    Quant à mes goûts, j’ai un faible pour les laitues à feuilles de chêne ( plutôt blondes ;) un hasard ? )que je trouve délicieuses en plus d’être très esthétiques au potager!
    Par contre, j’aime moins les variétés au feuillage épais…

  5. leila

    Bonjour! pouvez vous me dire si vous récupérez les graines et si oui comment? merci d’avance ;)

    • Aurelien

      Bonjour,
      Oui je les récupère. Normalement il faut attendre encore un peu, à partir de mi août environ, que les graines arrivent à maturité. Elles ont un plumet (comme la graine de pissenlit),il te suffit alors de couper à la base des laitues et de secouer dans un seau. Un petit passage au congel pour tuer les éventuels vers ne leur feront pas de mal.
      Bonne soirée
      Aurélien

  6. magguy

    Franchement je me régale avec tout vos articles, merci beaucoup.
    Pour les salades je les aime toutes sauf la feuille de chêne qui ne m’attire pas vraiment, par contre j’adore la roquette, mais je ne l’ai pas réussi, un conseil peut-être, d’avance merci :)

  7. Sameusebius

    Bonjour Aurélien,
    J’aimerais un petit conseil sur mes semis ( en intérieur sous petite serre) de laitue à couper.
    C’est ma première tentative et les premières pousses sont apparues mais il y a quelques endroits où la moisissure se fait voir au niveau du terreau.
    Cela te dit-il quelque chose ? Cordialement,
    Sameusebius.

    • Aurelien

      Bonjour,
      Oui c’est fortement possible que des moisissures se développent dans du terreau. Elles peuvent jusqu’à entrainer une fonte des semis de laitue. Il peut s’agir de Mucor, de Pythium, de Fusarium, et d’autres possibilités. Je te conseille de retirer la moisissure à l’aide d’une cuillère par exemple, puis aère bien et régulièrement la petite serre car elles aiment l’humidité. Ne pas trop arroser et quand tu arroses fait le par le dessous.
      Cordialement,
      Aurelien

  8. Jérémie

    J’ai semé en pleine terre des laitues feuille de chêne blonde (les hommes préfèrent les blondes) à couper. Mais j’ai fait l’erreur de les mettre en plein soleil. On verra… Je mettrai mes plants de tomates par dessus pour faire de l’ombre ;-) Pas facile en tout cas d’éclaircir les semis (pour replanter ailleurs) sans tout arracher !

    • Aurelien

      Bonjour Jérémie,
      J’aime bien les blondes aussi ;)
      Pas d’inquiétudes, ce n’est pas une erreur de les mettre en plein soleil à cette époque de l’année.
      Petite astuce pour le repiquage sans tout arracher, tu trempes très bien le sol, puis tu prélèves à l’aide d’un transplantoir (ou un couteau) en passant bien en dessous du système racinaire. La terre va restée liée autour des racines et tu ne devrais pas tout arracher.
      Bon jardinage
      Aurélien

      • nathalie

        Moi aussi j’ai semé en pleine terre,fin avril, un peu de tout et surtout des épinards, carottes et fenouils, bilan: rien n’a levé!
        Je vis au sud de Toulouse depuis peu et tout ne doit pas pousser si facilement ici,ou alors pas en plein soleil! J’ai donc acheté des plaquettes alvéolées et je recommence tout! La laitue maison n’est pas pour demain..
        Merci Aurélien pour tes conseils j’aurais dû te lire plut tôt!
        Bon jardinage

        • Aurelien

          Bonjour Nathalie,
          Très bien le semis en plaques alvéolées, vous aurez un meilleur contrôle pour tous les légumes cités. Pour la carotte, il vaut mieux la semer en pleine terre tout de même, arrosez souvent et peu, n’enterrez pas de trop les graines (1 cm max)
          Pour la laitue, ne recouvrez pas les graines après le semis, ou très peu, arrosez par le dessous (par capillarité) et maintenez humide en surface.
          Merci pour votre commentaire.
          A bientôt et bon jardinage
          Aurélien

Trackbacks/Pingbacks

  1. Calendrier lunaire biodynamique – Août 2013 - [...] Semez en pépinière, chicorées frisée et scarole, laitues [...]
  2. Calendrier lunaire & Conseils pour septembre 2013 - […] choux, laitues […]
  3. Légumes | Pearltrees - […] Culture de la laitue au potager bio […]
  4. Les travaux du mois de juin au potager bio - […] Laitue […]
  5. Les travaux du mois de mai au potager - […] Laitue […]
  6. Les travaux du mois de juillet au potager bio - […] Laitue […]
  7. 12 verdures à cultiver pour vos récoltes automnales - […] Pour en savoir plus sur la culture de la laitue et voir d’autres variétés, c’est par ici. […]
  8. Les travaux du mois de mars au potager bio - […] Laitue (variétés de printemps) […]
  9. Les travaux du mois d’avril au potager bio - […] Laitue […]
  10. Les travaux du mois de février au potager bio - […] Laitue (variétés de printemps) […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers

Pin It on Pinterest

Share This