D’origine Niçoise le mesclun est un mélange de jeunes pousses de différentes espèces potagères. Riche en couleurs, en textures et en goûts le mesclun se compose traditionnellement d’au minimum sept plantes qui varient suivant les saisons. Nous pouvons y trouver de la laitue, de la chicorée, de la feuille de chêne, de la scarole, de la romaine, de la mâche, de l’épinard ainsi que de la roquette du cerfeuil. Aujourd’hui ce mélange de salades à la mode et se retrouve dans les plus grands restaurants.

L’Histoire du mesclun

Le mesclun a été baptisé par les Pères Franciscains du monastère de Cimiez à Nice au XIXème siècle. Son nom vient du provençal « mesclar » signifiant « mélange ». Le mot s’est généralisé plus tard, avec l’arrivée de Paul Gordeaux en 1924 à Paris. Ce dernier fonda le foyer des amitiés niçoises du nom de « Lou Mesclun ». L’objectif du foyer, au delà de développer les relations amicales des personnes venant des Alpes Maritimes à PAris fût de transmettre l’amour de leur patrimoine dont la gastronomie aux parisiens. Le foyer est devenu plus tard une association et est toujours d’actualité.

Pourquoi faire votre mesclun ?

Je vois un tas de bonnes raisons :

  • Bon marché, le mesclun permet notamment de vider ses vieux sachets de semences. Certaines plantes naturelles sont gratuites.
  • Simple, il n’est vraiment pas difficile à cultiver
  • Original, ça change de la salade monochrome au mono-goût.
  • On ne s’en lasse pas car il est possible d’avoir un mesclun différent chaque jour.
  • Découverte de nouvelles saveurs, avec les feuilles et fleurs sauvages que l’on peut rajouter dans son mesclun

Idée de mesclun

Voici un mesclun de printemps de ma composition, il varie bien entendu suivant les saisons et mes envies. Par exemple voici des idées de plantes pour un mesclun d’automne. Mais dernièrement il s’est composé de ces neuf espèces :

Feuilles de Roquette

Feuilles de Roquette

Aneth

Aneth

Jeunes feuilles de capucine

Jeunes feuilles de capucine

Pousses de blettes

Pousses de blettes

Pousses de betterave

Pousses de betterave

Feuilles de laitue à couper verte

Laitue à couper « Feuille de chêne blonde »

Feuilles de laitue à couper 'Bronze Mignonnette'

Feuilles de laitue à couper ‘Bronze Mignonnette’

Laitue rouge frisée

Laitue rouge frisée

Fleurs de ciboulette

Fleurs de ciboulette

  • Pour le côté croquant le cœur d’une laitue rouge frisée rempli ce rôle à merveille
  • Pour des couleurs variés j’ajoute des jeunes pousses de côtes de blettes rouges jaunes et blanches ainsi que des jeunes pousses de betterave. Sans oublier la laitue ‘Bronze Mignonnette’ et la ‘Feuille de chêne blonde’. Les goûts ne sont pas moins agréables.
  • Pour apporter du piquant j’ajoute de la roquette et des jeunes feuilles de capucine, ces dernières sont étonnantes. (Goutez aussi les fleurs de capucine !)
  • Un peu d’aneth pour apporter un léger goût anisé
  • Quelques fleurs de ciboulette pour agrémenter l’ensemble et apporter un gout d’ail.

Je vous avoue tout de même que je ne m’appelle pas Gordon Ramsey et que j’aurais peut être du appliquer cette maxime qui lui est chère « Moins c’est plus et plus c’est moins ». En effet les goûts puissants de l’aneth, de la roquette et de la fleur de ciboulette ne s’accordent pas au mieux. Mais bon je ne suis pas difficile et c’est ça aussi qui est bien dans la culture du mesclun, on peut l’améliorer récolte après récolte pour le faire correspondre toujours plus à ses goûts et ses envies.

La culture du mesclun au potager

Le semis

En pratique pour faire votre mesclun il est possible de mélanger vos vieux sachets de graines, de semer l’ensemble à la volée ou en ligne puis de récolter comme ça vient. Autre possibilité c’est de semer en ligne chaque variété séparément ce qui facilitera la récolte et vous pourrez créer vos propres mélanges en fonction de vos goûts et de vos envies. Au fil des saisons vous pouvez cultiver des plantes différentes. Vous pouvez aussi semer un peu plus dense les cultures destinées à la transplantation (betterave, blette etc…) afin de consommer quelques jeunes pousses et transplanter les autres plants. Les semenciers proposent également des mélanges de graines déjà tout faits, par exemple ici :

L’entretien

La plupart des plantes du mesclun sont des plantes feuilles en rapport avec l’élément eau. Arrosez régulièrement pour maintenir le sol humide mais pas détrempé !

La récolte

Le mesclun se récolte jeune. La « laitue à couper » se prête parfaitement au mesclun. Vous pouvez aussi récolter des laitues à maturité et garder le cœur comme dans mon exemple ci dessus. Pour récolter le mesclun je trouve que l’outil idéal reste une bonne paire de ciseaux.

Autres possibilités de plantes

  • Pour encore plus de croquant, testez la chicorée sauvage rouge de Verone, les autres variétés de chicons rouges et verts, la laitue romaine.
  • Pour des saveurs asiatiques, testez la moutarde japonaise ‘Mizuna’, le tatsoï, le perilla.
  • Côté fleurs, nous avons vu la fleur de ciboulette, à tester également les fleurs de soucis, fleurs de capucine, fleurs de bourrache, fleurs de mauve
  • Pensez aussi aux mescluns d’hiver avec la mâche, la chicorée pain de sucre, les scaroles.
  • Et sans oublier le plantain, le pissenlit, l’épinard, le cresson, l’arroche, le pourpier, l’oseille, la moutarde, et les nombreuses plantes aromatiques
  • Vous l’avez compris les possibilités sont très nombreuses, a chacun d’imaginer ses mescluns préférés !

Voilà j’espère que cet article vous a plu, en tout cas j’ai adoré le rédigé et ça m’a donné encore plus envie de diversifier mes mescluns ! Alors, comme d’habitude, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire. D’ailleurs, est-ce que vous faites vous même vos mescluns ? Est-ce que cet article vous a donné envie d’en faire ? Quels sont vos mélanges préférés ? Avez-vous déjà trouvé votre accord parfait ? A très vite !