Comment récolter des laitues tôt dans l’année ?

9, Fév 2018 par

Comment récolter des laitues tôt dans l’année ?

La laitue est la culture parfaite de la demi-saison, en effet le printemps et l’automne sont particulièrement propices à leur culture et récolte. En été, la difficulté majeure est la montaison en graines et l’absence totale de germination ! Quant à l’hiver et l’entrée du printemps la laitue mets bien trop de temps à germer et à pousser. Toutefois il est possible de tricher un peu et commencer les semis dès janvier – février, nous allons voir diverses astuces pour récolter vos premières laitues dès le début du printemps !

Les besoins de la laitue

Avant de foncer tête baissée dans les semis, il est important de connaître les différents besoins de la laitue, et pour commencer… nous avons la semence !

Les températures pour une bonne germination de la laitue

La graine de laitue (Lactuca sativa) germe à partir de 5°C et jusqu’à 27°C. Au delà de cette température maximale, la graine ne germe plus, voilà pourquoi les semis d’été sont parfois difficiles. A 5°C, certes la semence va pouvoir lever mais il va falloir attendre quelques semaines ! Il faut donc une température un peu supérieure pour qu’elle lève, c’est la température optimale de germination et elle se situe aux alentours de 18 à 20°C. La durée de germination sera d’environ 1 semaine à cette température.

Il me semble important de rajouter qu’une laitue qui germe rapidement aura une meilleure résistance à la montaison qu’une laitue ayant eu des difficultés à germer.

Les besoins pour une bonne croissance de la laitue

La température minimale de la terre nécessaire pour que le système racinaire de la laitue se développe correctement est de 7°C, en deçà la laitue va avoir des difficultés pour croître et présentera des nécroses sur les feuilles (mais tout dépend des variétés). Certaines variétés de laitue de printemps et d’hiver résistent à des températures de -5°C à -10°C.

Choisir les variétés adaptées

Le bon choix variétal est le premier critère à prendre en compte pour réussir les laitues en cette saison.

Laitues d’hiver et de printemps

Les laitues d’hiver et de printemps sont sélectionnées pour leur meilleure résistance au froid et à leur sensibilité au gel (rusticité). Elles sont généralement plus précoces par leur croissance rapide. Elles sont aussi plus résistantes aux nécroses dues au froid.

Les grainetiers indiquent les variétés d’hiver et de printemps

Mes conseils de variétés

Dans les laitues à couper, ne formant pas de pomme, je conseille ‘Antarès’ et ‘Merlot’, deux variétés disponibles chez Kokopelli. Antarès est une de mes variétés favorites, elle résiste bien au froid de l’hiver.

Dans les laitues pommées la variété ‘Merveille d’hiver’, une sélection de Reine de mai, plus résistante au froid, disponible chez Germinance. A cultiver également, la laitue pommée d’hiver ‘Passion Brune’, annoncée résistante jusqu’à -20°C. La variété ‘Craquerelle du Midi’ ou ‘Craquante d’Avignon’, au feuillage vert foncé et épais présente une bonne résistance au froid chez le même fournisseur.

Dans les batavias, la laitue ‘Pierre Bénite’, variété précoce de printemps au feuillage vert blond, toujours chez Germinance.

N’hésitez pas à semer varié, nous verrons pourquoi à la fin de l’article.

Conseils de culture

Nous avons sélectionné quelques variétés, nous connaissons les besoins des laitues pour bien germer et pour bien croître, il n’y a plus qu’à passer à la pratique.

Semer la laitue à l’intérieur

Nous l’avons vu la température optimale de germination de la laitue se situe aux alentours des 18 à 20°C. Seulement en janvier ou février on est parfois loin d’avoir de telles températures dans le jardin, sauf si on monte une couche chaude, ce que très peu de jardiniers d’aujourd’hui ont l’habitude de réaliser. Cependant, dans l’habitation c’est une température à peu près constante. Il est donc tout à fait possible de semer à l’intérieur en évitant de rechercher une chaleur plus élevée comme on peut le faire pour le semis des tomates, poivrons et aubergines.

Comment semer la laitue en hiver ?

Je vous renvoie vers la fiche de culture de la laitue pour les différents manières de semer votre verdure préférée. Pour le semis à l’intérieur, je recommande le semis en mini-motte ou en plaque alvéolée. Cette technique permettra de gagner quelques jours sur la germination mais aussi d’obtenir des plants assez robustes pour être repiqués au potager. Pensez à les acclimater petit à petit à la fraicheur extérieure, en les plaçant les plaques dans une petite serre ou un tunnel nantais.

Anticipez la préparation de votre plate-bande

Comme nous l’avons vu ci-dessus, la laitue à besoin d’au moins 7°C pour développer ses racines. Quelques jours avant la plantation de vos laitues, préparez la plate bande. Pour cela préparez la terre classiquement en ameublissant et en retirant les adventices, puis placez un voile de croissance sur la terre. Ajoutez par dessus un tunnel nantais sur lequel vous placez un film de forçage.

Si vous n’avez pas pu travailler la terre, car elle était trop humide – ce qui est tout à fait probable en hiver – cette double couverture va permette au sol de se ressuyer petit à petit. Il vous suffira, au moment de la plantation de terminer la préparation de la parcelle.

Après la plantation des mini-mottes ou des plants en alvéoles, il suffit de garder le tunnel nantais avec le film de forçage.

Observations gagnantes

Année après année, saison après saison, mois après mois, semis après semis, le jardinier est toujours amené à observer. Souvent, le semis, la croissance des plantes, ne va pas tout à fait (ou entièrement) donner les mêmes résultats selon la période, le jour du semis (en fonction de l’influence de la lune), les conditions climatiques, la préparation de la terre etc…

Une observation consciencieuse est la piste a suivre pour devenir un·e jardinier·e aguerri·e. Mentionnons Maria Thun, qui, a force d’observations minutieuses sur de nombreuses années, a pu mettre en évidence la relation entre la position sidérale de la lune et le développement de certaines parties du végétal. C’est grâce à M. Thun que nous avons aujourd’hui tous les calendriers lunaires qui indiquent les jours racines, feuilles, fleurs, fruits et graines

Revenons-en à la culture de laitues hâtives. La météo de l’année, l’entretien en cours de culture, le « comportement » des variétés testées vont vous permettre de voir ce qui marche à un moment donné dans des conditions données. Repérez les variétés qui ont le mieux réussi leur croissance durant cette période de culture délicate.

Pour noter au mieux vos observations, je recommande chaudement le cahier de jardin de Nicolas.

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company

Pin It on Pinterest

Share This