Comment lutter contre les altises sur les cultures de Brassicacées

27, Août 2015 by

Comment lutter contre les altises sur les cultures de Brassicacées

Avez-vous déjà observé des dégâts d’altises sur vos cultures ? Des feuilles de cresson et de roquette entièrement poinçonnées, deviennent tout à coup beaucoup moins appétissantes. Vos choux, navets, radis et rutabaga avec les mêmes petits trous semblent ne plus vouloir grandir, comme épuisés par leurs hôte.

En cherchant le coupable on peut voir ce petit insecte, de quelques millimètres seulement. En approchant un doigt il saute comme une puce. Ne cherchez plus, vous avez bel et bien à faire à une altise.

Après une description de l’insecte nous verrons les moyens de lutte à mettre en œuvre.

Il existe d’autres espèces d’altises qui s’attaquent à d’autres plantes, comme les tomates, pomme de terre, raisins, céréales, toutefois leurs impact est moins important que sur la famille des Brassicacées.

Description de l’altise

L’altise est un insecte de l’ordre des coléoptère aux pattes arrières bien développées. Comme souvent un nom n’est pas donné au hasard, Altise vient du grec haltikos, signifiant « habile à sauter ». On la nomme aussi « puce de terre ».

L’altise des crucifères, Phyllotreta nemorum, mesure de 3 à 5 mm, entièrement noire avec parfois des élytres jaunes. Les adultes apparaissent en juillet-août.

Tous les dégâts ne sont pas visibles sur les feuilles, en effet les larves se nourrissent des racines des plantes.

Dégâts causés par les altises sur une feuille de chou. Altises noires, une aux élytres jaunes.

Dégâts causés par les altises sur une feuille de chou. Altises noires, une aux élytres jaunes.


Qu’est ce qui favorise sa présence ?

L’altise aime un milieu sec et chaud. Cette espèce aime en particulier l’odeur des Brassicacées cultivées et sauvages.

Comment lutter contre les altises ?

Avant de se mettre à lutter contre, commençons par relativiser. Posons nous quelques questions :

Sur quels légumes l’altise dérange vraiment ? Quelques trous sur les feuilles de choux sont-ils vraiment gênants ? A quel stade de croissance sont les plantes attaquées ? Sont-elles suffisamment nombreuses pour que je m’en inquiète ?

En effet quelques altises ne sont pas vraiment dérangeantes sur des choux déjà bien développés. Par contre sur du cresson et de la roquette on cherchera à les éviter totalement, ce qui est quand même plus appétissant. De même on sera attentif sur les jeunes plantules (choux, navets) et les jeunes plantes repiquées (choux) où sa présence peut provoquer un déséquilibre jouant jusqu’à la survie des plantes.

Que faire pour prévenir les attaques d’altises ?

  • Si le potager est sujet aux attaques des altises il est préférable d’éviter la moutarde en engrais vert.
  • Placer un filet à maille très fine après le semis ou la plantation reste une solution très efficace. Vous pouvez trouver un filet ici : Filet anti-insectes
  • Pour les plantes où l’on mange les feuilles jeunes (cresson, roquette) le filet est vraiment utile.
  • Paillez généreusement vos plantations pour rendre l’accès à la terre difficile à l’altise (lieu de ponte).
  • Arrosez régulièrement vos choux (bon pour le chou, mauvais pour l’altise)

Que faire en cas d’attaque d’altises ?

Commencez par privilégier quelques moyens simples à mettre en œuvre :

  • Binez autour de vos cultures afin de déranger les pontes de l’altise, arrosez puis paillez.
  • Disposer autour de la culture des branches d’absinthe coupées. L’odeur les fait fuir, j’ai pu le vérifier cette année.
  • Saupoudrez les plantes de cendres de bois

Si ça ne suffit pas, tentez les moyens suivants :

  • Pulvérisez un purin d’absinthe ou de tanaisie, à renouveler fréquemment.
  • Pulvérisez une décoction d’ail, à renouveler fréquemment.
  • Pulvérisez une macération pure (24 heures) de feuilles de rhubarbe. Attention lors de la manipulation de la macération, en effet les feuilles de rhubarbe contiennent une forte concentration en acide oxalique, ce qui est toxique.

En guise de conclusion sur l’altise

La nuisance provoquée par les altises peut provoquer des dégâts irrémédiables à vos cultures, toutefois il faut que leur nombre soit important. Nous avons vu des moyens très simples à mettre en œuvre en cas d’attaque, ainsi que les bonnes pratiques en préventif comme l’utilisation d’un filet anti-insectes à maille fine.

Si vous avez appréciez cet article n’hésitez pas à le partager ou l’aimer sur les réseaux sociaux, vous pouvez aussi laisser un commentaire ci-dessous. D’ailleurs j’ai quelques questions :

Quand est-il chez vous ? Avez-vous déjà eu à subir les attaques d’altises ? Que faites-vous si c’est le cas ?

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

8 Comments

  1. LANY

    bonjour,

    article très intéressant mais comment peut-on aisément se procurer les plantes dont vous parlez en tant que jardinier bio ?
    absinthe, prele, tanaisie,etc
    afin de lutter écologiquement contre certains « nuisibles » en préparant du purin
    et ne plus utiliser les produits du commerce meme s’ils ont plus souvent maintenant la mention utilisable en agriculture biologique
    merci d’avance d’une réponse

    • Aurelien

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire
      Vous trouverez l’absinthe en plant en jardinerie, ou en semences sur internet
      La tanaisie en semences sur internet (peut être aussi en jardinerie mais je ne me rappelle pas en avoir déjà vu)
      Sur internet je vous recommande ici : http://www.germinance.com/
      Pour la prêle (E. arvense) il faut la chercher dans la nature, dans les lieux humides.

      Votre question est très pertinente et mérite la rédaction d’un article. Je vais m’y pencher très prochainement.

      Bonne journée,
      Aurélien

    • La tanaisie pousse partout dans la nature, sur le bord des chemins et dans les terrains vagues. Elle reprend très bien au jardin si on arrive à déterrer assez de racine… Au Moyen-Âge elle était réputée repousser les mauvais esprits et était cultivée aux abords des églises. Les feuilles séchées repoussent les puces et les mites.

      • Jean-Michel

        La tanaisie s’adapte très bien au jardin, voire trop bien car elle est invasive (j’ai fais l’erreur!) et il est très difficile de s’en défaire, donc je suggère de la mettre en pot et de couper rappidement les fleurs pour éviter qu’elle se propage.

        • Aurelien

          Merci Jean-Michel pour votre retour d’expérience pertinent !
          Pouvez-vous me dire dans quelle région vous êtes situé et quel est votre type de sol ?
          Ici, à Angers, je l’observe un peu plus sage.
          Dans l’attente de vous lire,
          Aurélien

  2. Salut Aurélien,

    Merci pour cet article très intéressant :) Cette année, les altises ont fait leur apparition sur les choux Kale mais un peu de cendre de bois atour des pieds les a fait partir !

    A bientôt ;)

  3. Anne-Carole

    Pour ma part, j’entoure les plants de fougère aigle coupée.
    Lorsqu’elle est sèche, je la change.

  4. jamroz

    Pour l’altise, je fais une infusion de feuilles de rhubarbe, à bouillir 1/4h à petit feu, avec le couvercle, sans l’ouvrir!!.Laisser refroidir, filtrer et vaporiser pur sur les feuilles et par terre, au pied des choux..Efficace..y’en a plus!

    Auparavant j’avais utilisé du savon noir avec de l’alcool à brûler….de l’infusion de tanaisie sans résultat.

    L’infusion de feuilles de rhubarbe semble efficace, en préventif, contre la pyrale du buis.Vaporiser l’extérieur et l’intérieur du buis, la base…recommencer l’opération après une pluie. Tous mes voisins ont à déplorer ces bestioles sauf chez moi.J’ai fait cette opération dès le mois d’août.
    En cas d’infestation, essayez le karcher avec 7 à 10 kg de pression voire plus ,à vaporiser sur la plante, à 50cm.L’arbuste est résistant et les chenilles tomberont.Augmentez la pression pour les tuer par terre …efficace!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Gardening | Pearltrees - […] dont la tête et les feuilles sont comestibles. Moon Calendar for September 2015 | Moon Calendar. Comment lutter contre…
  2. Le Radis | Réussir son potager bio - […] en savoir plus j’ai écris un article sur l’altise sur Tous au potager mais je recommande une lutte préventive…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency

Pin It on Pinterest

Share This