À propos

aurelien2

Bienvenue sur Tous au Potager ! Je suis Aurélien et je partage à travers ce blog ma passion du jardinage au potager.

Je jardine dans une terre sableuse près de la Loire à proximité d’Angers. Mon potager n’est pas immense (300m²) mais suffisant pour cultiver une diversité de légumes, de fruits rouges, de quelques fruitiers (poiriers, vignes) de plantes aromatiques et médicinales (sauge, mélisse, menthe, romarin etc…) de fleurs (bourrache, soucis, camomille, oeillets d’inde, etc…) ainsi que d’autres plantes « utiles » et engrais verts (ortie, achillée millefeuille, phacélie, moutarde, vesce etc…).

Voir ici plus d’infos sur mon potager

Ma formation

Licencié en « protection des cultures et développement durable » j’ai voulu allier mes compétences acquises au fil de mes études et ma passion du jardinage afin de les transmettre à travers ce blog.

Puis technicien de recherche en pathologie végétale au GEVES, je suis capable d’identifier de nombreuses maladies des plantes potagères ainsi que de reconnaître des symptômes de résistance aux maladies.

Pourquoi ce blog ?

Entièrement convaincu que nous pouvons tous jardiner bio, facilement, en évitant les pesticides (herbicides, insecticides etc…) et les engrais inorganiques. Il suffit d’aller dans le sens de la nature en favorisant par exemple la diversité de la flore, en paillant votre jardin, en favorisant des plantes engrais (ex la consoude) et en faisant son propre compost.

Qu’allez vous trouver sur ce blog ?

Mes articles présentent les plantes que je cultive, les insectes que vous pouvez rencontrer au potager, comment favoriser les « utiles », comment faire votre compost, comment lutter contre les maladies naturellement, divers conseils pratiques, des astuces pour préserver des ressources comme l’eau et limiter les intrants comme les engrais organiques etc…

Voici quelques exemples d’articles :

Très bonne visite !

Aurélien

39 Comments

  1. Bonjour Aurélien, j’adore ton blog. Je viens d’acheter une maison avec un terrain et je souhaite me lancer dans un potager. J’hésite encore sur la taille car je ne voudrais pas recommencer plusieurs fois.
    Merci pour tes astuces, je prends plein de notes.
    A très vite et bonne fin de journée
    Alexandra

    • Aurelien

      Bonjour Alexandra,
      Merci pour ton commentaire très encourageant !
      Il m’est assez difficile de te répondre, car le potager devient parfois une vraie passion et on a envie de cultiver davantage de fruits et légumes. Donc on veut forcément l’agrandir ! Toutefois je te conseilles de commencer petit et d’agrandir ensuite, car si tu commences avec un grand potager tout de suite, tu vas être rapidement perdue et découragée. Bon je vais quand même te répondre concrètement : Si dans quelques années, le potager devient une véritable passion, que tu as une famille de 4 personnes à nourrir, prévoit 300m², ils te suffiront amplement (500m² avec verger). Et pour débuter un potager 30 m² c’est déjà pas mal !
      Excellente journée et à bientôt,
      Aurélien

      • tordeur

        bonjour,aurelien ,je pratique mon potager en permaculture ,sans bechage ,j ai une terre tres argileuse donc pour mes plants de pomme de terre ,elles ont du mal a se developper, cela fait 3ans que je prepare ma terre en permaculture et celle ci commence a etre un peu mieux ,comment plants tu tes pommes de terre pour avoir un bon rendement ? comme il n y a pas de travail de sol le mien est tres compact et toutes les plantes a racine ont du mal a se faire un chemin ,peux tu me conseiller

        • Aurelien

          Bonjour Daniel,
          Je n’ai malheureusement (ou heureusement ?) jamais connu de terre très argileuse pour le potager. Je pense que la permaculture et en particulier la culture sur butte est une excellente technique pour faire avec ce type de terre. Je n’ai pas énormément de connaissances dans cette manière de cultiver, c’est pourquoi je vous recommande le site de Richard Wallner qui met à disposition ses retours d’expériences sur le sujet, voici son site http://aupetitcolibri.free.fr/EcolieuAUPETITCOLIBRI.html
          Pour la culture de pomme de terre, une technique est de cultiver en cageot, quelques pommes de terre sont posées telles quelles dans le fond du cageot, elles sont en contact avec la terre. La caisse est remplie de paille. Les tubercules poussent dans la paille. Voilà pour une alternative réalisable sur le court terme qui devrait améliorer un peu votre rendement.
          Sinon continuez à apporter de la matière organique sur votre sol (compost, engrais verts, feuilles etc) pour que la faune fasse son travail d’incorporation et d’aération.
          J’ai quelques interrogations, est-ce que vous faites tout de même un travail superficiel du sol avant plantation ? (grelinette ou fourche bêche puis croc) Et, est-ce que vous cultivez sur butte ?
          J’espère que ma réponse pourra vous apporter un peu d’aide,
          Bonne journée,
          Aurélien

    • ROBERT

      Pour le bicarbonate il est moins cher à l’adresse suivante

      http://www.compagnie-bicarbonate.com/entretien-et-hygiene-de-la-maison-et-du-linge.html

      D’autre part on peut égalemernt s’y procurer du bicarbonate de potassium qui est également anti fongique

  2. Bonjour,
    J’aime bien votre blog, sympa et pleines de connaissances et d’astuces. je suis aussi passionné du jardin. Sur ce sujet je souhaites vous partager ces connaissances de electroculture, aussi très pratique dans un jardin. Je vous invite à découvrir mes sites et se contacter pour en parler et échanger sur le sujet si cela vous intéresse bien sur.
    Meilleurs voeux,
    Yannick

  3. Fanny

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils !!
    Nous venons d’acquérir un potager de 130 m² et je dévore tes articles !
    Bonne continuation !

  4. Bonjour,

    Vendredi prochain notre communauté, Envie de Jardin, organise une émission de radio en ligne autour du potager suivi d’un concours autour des plus beaux jardins et potagers amateurs.

    Cette émission aura lieu Vendredi 14 juin à 13h (widget disponible à cette adresse (le player est exportable et vous pouvez le mettre sur votre page si vous le souhaitez) :
    http://www.enviedejardin.saooti.com/

    Cette web-émission interactive sera à 100% basée sur VOS questions. Elle sera animée par Philippe Collignon, chroniqueur TV et auteur du guide « UN potager pour les nuls » (Editions FIRST) qui accueillera les internautes à l’antenne ainsi que d’autres invités.

    Un concours Pinterest suivra l’émission : « Votre Potager se met sur son 31 ! »

    Il s’agit d’un concours de photos, mettant en scène les plus beaux jardins et potagers de notre communauté, ouvert à tous : vous pouvez soumettre vos photos sur la plateforme d’inspiration Pinterest et sur notre Facebook (Envie de Jardin).

    A gagner : 60 entrées (15 gagnants) pour une sortie estivale au Festival International des Jardins de Chaumont placé sous le signe cette année du « Jardin des Sensations » pour respirer et s’inspirer au majestueux Domaine de Chaumont. Les 10 premiers gagnants recevront aussi un exemplaire de « Un potager pour les nuls » de Philippe Collignon.

    Bref, que vous vous posiez des questions pratiques pour vous lancer ou par curiosité, ou que vous soyiez une main verte accomplie qui souhaite échanger, s’améliorer ou aider les autres, participez et envoyez-nous dès maintenant toutes vos questions sur Facebook (Envie de Jardin), sur Twitter (#EnviedeJardin) ou en direct pour l’émission (par téléphone ou sur la page radio).

    Je vous ai joints tous les visuels de l’émission et de concours Pinterest, pour partager, si cela vous intéresse, cette invitation avec vos lecteurs pour cet événement interactif et ludique à destination de tous les amateurs de jardinage et de cultures maison pour marquer enfin le début de l’été !

    N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement ou pour nous envoyer une petite question pour l’émission de vendredi en rejoignant notre Facebook.

    Bonne journée,

    L’équipe d’Envie de Jardin

  5. Thierry

    Je découvre ton site – bravo – je dois prendre le temps de te lire – cela me semble très intéressant – j’ai un petit jardin avec un serre froide pour les tomates – et ~30m2 (trop peu) j’ai beaucoup planté et j’ai débordé sur la pelouse avec les plants en trop – c’est comme des enfants – impossible de les abandonné – j’e n’arrive pas à trier et garder que les « bon » car à la fin les petits rattrapent les grands – alors pourquoi jeter les petits pour lesquelles j’ai passé du temps ?
    A bientôt

  6. PIERRE jacques

    bonjour, Aurélien et vos amis jardiniers, merci pour votre futur réponse……

    j ai une serre ou sur les cotés j ai planté de la vigne celle-ci pousse très vigoureusement, du chasselas rouge et du blanc des grappes de 15 à 20 cm là tout est ok, mais il y a un mais!!!!
    le raisin rouge moisit et fait des grains de taille différentes par grappe, très bon au gout
    le blanc lui sur la même grappe de 20c à des grains normaux ,mais si il devient jaune, il devient amer . Vert!!! presque bon en sucre, et, sur la même grappe je peux avoir du sucré et du aigre et maintenant des grains deviennent sombre et pourrissent quand des grappes sont jaune paille,c’est in- mangeable

    j ai mis des filets pour empêcher les insectes de rentrer dans la serre Maintenant j ai planté des tomates avec , les premières années de raisins tout ce passait bien.La promiscuité de ces deux plantes jouerait -elle un rôle , et pas de mildiou sur les tomates!!
    ma position je pense que la taille pour le rouge n est pas au point,pour son moisi, la serre n est peut être pas assez ventiler mais le jaune lui est régulier en grain pas moisi mais souvent âpre en gout vous avez-dis bizard
    je vous remercie bon Dimanche

    • Aurelien

      Bonjour Jacques,
      Je ne suis pas un expert de la vigne mais je vais tenter de vous aider :

      De très nombreuses maladies affectent la vigne. Certaines sont dues à des bactéries, d’autres à des virus, à des nématodes ou a des moisissures. Parmi les moisissures certaines sont parfois recherchées comme la pourriture noble du au botrytis. D’autres non comme le mildiou.

      Concernant le mildiou il faut savoir que ce terme est générique à plusieurs maladies de différentes espèces de plantes. Le mildiou de la tomate et le mildiou de la vigne ne sont pas causés par la même moisissure donc je ne pense pas que vos tomates aient un rôle sur les grappes de raisin.

      Par contre, votre description me fait penser au black-rot (grains sombres qui pourrissent). Regardez sur google et dites moi si les symptômes semblent similaires.

      Et si vous avez des photos envoyez moi un mail via ma page de contact, je vous répondrais pour que vous ayez mon adresse mail.
      http://www.tous-au-potager.fr/contact/

      On verra ensuite pour les solutions.

      Bonne journée Aurélien

  7. thierry mo

    Bonjour Aurélien.
    Merci pour ton blog ou j’y puise plein de conseil.
    Question:
    Je me demande quel impact sur les cultures peut avoir les vers de compost, j’ai peur qu’ils s’attaque au légumes.

    merci pour ta réponse.

    • Jean-Louis

      Bonjour à tous,
      Je fais du compost depuis plusieurs années avec 1 puis 2 composteurs en plastique. Je n’ai aucun soucis avec les petites bêtes qui peuplent les composteurs. Parmi les points à surveiller :
      -l’humidité (ni trop, ni trop peu)
      -le dessechement (voir au dessus)
      -le tassement , je me suis acheté un outil pour remuer de temps à autre le compost.
      Résultat : l’outil est tellement performant que j’ai été obligé de mettre des sangles autour des composteurs pour éviter qu’ils s’ouvrent.
      Au besoin, on trouve beaucoup d’info sur le net pour se lancer.

  8. Angélique

    Bonjour Aurélien,
    je suis envahi de gros vers gris dans mon potager toutes mes salades ont été mangé, mes fraises sont tristounettes.. et je n’ose plus rien planté , j’ai traité avec des granulées fertiligène contre les vers gris et ça ne marche pas que faire pour s’en débarrasser merci

  9. PAINEAU

    Bonjour,

    Merci pour les conseils donnés ! Juste une question: est-ce qu’on peut utiliser le bicarbonate de soude pour traiter la vigne ?
    Merci de votre réponse
    Pascal

    • Aurelien

      Bonjour,
      Personnellement je n’ai pas assez de recul sur la vigne, mais je pense en effet que le bicarbonate peut avoir un effet sur le mildiou ainsi que sur d’autres maladies. Si des viticulteurs bios passent par ici, votre avis serait le bienvenu ;)
      Bon jardinage et à bientôt,
      Aurélien

      • Merci pour votre réponse. J’attends l’avis de spécialistes de la vigne pour me « lancer ». En tout cas, je vais suivre vos conseils pour les tomates.
        Pascal (jardin de Riparfonds 79300)

      • Maxime

        Bonjour,
        Je me posais la question de possible effet indésirable du bicarbonate de soude, car nous voudrions faire des essais sur plusieurs vignes et à l’échelle d’un hectare ou deux. En viticulture, on utilise un sel qui est la silice en dilution homéopathique qui permet de diminuer la sensibilité de la vigne aux maladies cryptogamiques en renforçant ses cellules. Le problème est que si on se trompe sur la dose, on grille littéralement le feuillage. Première question, compte tenu des doses que tu préconises en maraîchage, on est loin d’une dose homéopathique, as tu observé des phénomènes de brulûres? Deuxième question conseilles tu de conserver les mêmes doses : 5 g/l pour des pulvérisations d’1 ha? Merci d’avance pour ton retour.

        • Aurelien

          Bonjour Maxime,
          A ta première question, je n’ai jamais observé de problèmes de brûlures, par contre on me l’a quelquefois rapporté. Alors, est-ce une erreur dans le dosage ? Un moment pas idéal (a 14h00 en plein cagnard) pour l’application ?
          Je n’ai malheureusement pas de retour à t’apporter sur la vigne.
          Je t’invite évidemment à la plus grande prudence avant d’essayer sur plusieurs hectares.
          Essaye éventuellement 3 concentrations différentes sur quelques ceps (par exemple 2,5g/L; 5g/L; 7,5g/L). Fait une répétition de ce test à un second endroit.
          Répète l’opération au bout de 10-15 jours. Et encore une fois 10-15 jours plus tard. Observe au fil du temps la réaction des ceps aux brûlures et aux maladies.

          N’hésites pas à me faire part de tes observations, je suis très interessé !
          Bonne continuation
          Aurélien

          • Maxime

            Bonjour Aurélien

            Merci de ta réponse on lance des essais cette semaine même je te ferais part bien sur des résultats courant du mois de juin.

            A très bientôt

            Maxime

            • vinc

              bonjour,
              pourrais tu nous donner les résultats de tes essais?
              je suis curieux de les connaitre.

              • gat

                Bonjour
                J’ai moi aussi fait le traitement de la vigne avec du bicarbonate technique en Juin et Juillet. Je n’ai pas eu de feuilles brulées et les raisins ont très bien poussés. Juste deux, trois ceps qui ont noircis.
                Ma question est un peu bête maintenant mais je me demandais si j’avais bien choisi en prenant le bicarbonate technique et non alimentaire. Est ce je pouvais pulvériser même quand les baies étaient sorties ???

            • Aurelien

              Bonjour Maxime,
              Un an après, j’espère que tu verras ce message ! ;)
              Peux-tu nous dire quels ont étés tes observations sur la vigne ?
              Même si tes résultats n’ont pas étés concluants n’hésites pas à nous faire part de tes observations.
              En espérant avoir de tes nouvelles,
              Aurélien

  10. Ingrid

    Bonjour !
    Super article je viens justement d’en faire !!!
    J’ai juste besoin d’éclaircissement quant aux dosages ?
    Je veux me servir de ce purin pour fertiliser mon potager et mes plantes aromatiques mais aussi j’aimerais lutter contre les pucerons qui s’en prennent à ma verveine et mes tomates…
    Quel est donc le dosage pour les pucerons ?
    Cordialement

  11. cervantes

    bonjour, je débute un potager en bio , pour l’instant j’ai eu des fraises superbes , des épinards ; j’ai raté par contre les radis ( feuilles jaunes et plein d’insectes type coccinelles mais jaunes à points noirs ?)j’ai mis des tomates, potimarrons, haricots verts, oignons , blettes(super les blettes )
    le souci c’est un animal (je sais pas lequel) qui vient régulièrement creuser des galeries assez grosses comme un lapin mais par contre il ne mange rien ds le jardin, juste il creuse , j’aimerai savoir ce que c’est et comment y remédier ?
    merci!

  12. BON

    Bonjour Aurélien,

    J ai fait pour la 1ere fois un potager de 100 m2 environ. Sans motoculteur, j ai fait donc faire des tranchées avec un tracto sur une terre argileuse ((( J ai incorporer du terreau et feuille d ortie et j ai planté Tomates, pomme de terre, melon, courgettes, poivrons, aubergine et potiron. Excepté les pommes de terre qui font grise mine, Tout pousse à merveille. Le mildiou arrivant à petit pas, merci pour ce blog et toutes ces astuces qui changent vraiment de tout ce que j ai pu lire. J ai espoir de déguster mes tomates )))

    • Aurelien

      Et bien merci à toi aussi pour ce commentaire encourageant !
      A bientôt
      Aurélien

      • mangin

        je ne met plus d ortie car j ai remarque quelle repoussent l annee suivante rien quand mettant les feuilles

  13. Perle

    Bonjour Aurélien,

    et merci pour ton blog, je suis impressionnée, et épatée par tout ce qu’il y a dedans. Comment fais-tu??? Combien de temps y consacre tu? çà doit être énorme!
    Je suis jardinière amateur passionnée, et j’espère paysanne amatrice en devenir. J’ai la chance de disposer d’un potentiel total de 35 ares, dont 32 qui m’appartiennent en propre, en deux parcelles, plus deux parcelles irriguables à l’arrosoir de 1 are chacune, plus mon jardin autour de ma maison. Je suis aussi passionnée de semences reproductibles (grand merci pour tes phrases sur les clones hybrides, par rapport aux variétés populations diversifiées génétiquement!), et je veux faire de toute cela un espace témoin et conservatoire de la biodiversité cultivée et sauvage comestible, un refuge pour les abeilles et plus généralement la faune et la flore, accessoirement un espace nourissier pour ma famille et un petit cercle de relations, pourquoi pas un espace visitable, pédagogique et ludique, etc… Je ne sais par où commencer, donc tous tes avis et conseils pour démarrer sont bienvenus!
    Pistes: le même esprit que toi bien sûr, bio, biodynamie, permaculture, agro-foresterie, etc.
    au plaisir de te lire!

  14. Perle

    Pour tout ceux que la question des semences et de la diversité intéresse, je vous invite à aller voir le Réseau Semences Paysannes, nous organisons notamment fin septembre dans toute la France la Semaine des Semences Paysannes.
    Et en Alsace: association Kerna ùn Sohma (Graines et Semences en Alsacien), avec notamment un groupe céréales, un groupe vignes, et un groupe potagères.
    à bientôt, et jardinez bien!
    Agnes
    P.S.: « c’est en semant qu’on s’aimera ».

  15. Merci pour ce blog et ce partage
    ou il y a de belle chose a découvrir

    merci

  16. Murielle

    Bonjour Aurélien,
    Bravo pour votre site. Je suis de plus en plus passionnée de jardin, permaculture, lâchers de coccinelles et autres solutions pour éviter les produits toxiques mais je m’inquiète pour mon cerisier: je l’ai planté il y a deux ans, l’an dernier il a fait une dizaine de fruits mais ses feuilles ont été attaquées par les pucerons, je vais mettre une ceinture de glu autour du tronc ce we pour couper le chemin aux fourmis. J’ai remarqué que ses feuilles sont collées bien que les fleurs soient sorties, est-ce normal? Il me semble fragile.
    Merci si vous avez le temps de répondre à ma question.
    Bonne continuation
    Murielle

  17. jean louis

    Bonjour Julien
    Installe au Costa Rica je voudrais avoir des conseils pour pouvoir produire des légumes bio en milieu tropicale surtout les tomates
    Merci
    Cordialement
    Jean louis

    • Aurelien

      Bonjour Jean Louis,
      Moi c’est Aurélien ;)
      Je vais être franc avec vous, je n’ai pas l’expérience pour vous répondre.
      A votre place, je chercherais des personnes (maraîchers, jardiniers) sur place pour leur demander quand et comment ils cultivent leurs légumes, qu’elles sont les variétés les plus adaptées, les ravageurs les plus rencontrés et les maladies les plus fréquentes.
      Bon courage et n’hésitez pas à revenir sur le blog, il y aura peut être des conseils que vous pourrez adapter à vos conditions de cultures
      A bientôt
      Aurélien

      • plan

        Bonjour
        Pourrai-je être mise en relation avec Jean louis ?
        Je viens d’essayer de créer mon potager au costa rica et j’aimerai bien avoir des conseils.
        merci
        Mary

  18. Bonjour Aurélien,
    Bravo pour votre blog, très riche de conseils.
    J’ai acheté une maison il y a 4 ans, et je n’ai pas pu mettre en place mon potager pour le moment, suite à une blessure sévère à l’épaule. Cette année, je me suis décidée pour 4 pieds de tomates et 3 de courgettes ;o) un tout petit début, sur une butte de terre, même pas préparée… Ma question est la suivante : la partie que j’aimerai dédier à mon potager bio, serait le long de la maison, protégée par une haie de 2,5m. Ensoleillée mais jusqu’à 14h en été. Mes parents me disent que je n’arriverai jamais à faire quelque chose là… alors j’ai un gros doute. Je me lance ou pas ? Je ne suis pas très loin d’Angers, je pense qu’on a peut-être le même type de terre ?? D’autre part, j’ai vu une idée de culture en gouttière de récup.; qu’en pensez-vous ? Au plaisir de vous lire. Sonia

  19. bonjour, je suis un particulier qui a mis au point un engrais 100% naturel a base de fumier de cheval en pailleus melanger avec de la zeolite clinoptilolite et du carbonate de calcium afi de donner aux plantes tous les oligos elements naturellement. cela dait 2 and que je fait des essais en maraichage et divers jardinages chez particulires et les resultas sont plus que satisfaisant . Mon desire est de proposer mon produit directement a vos lecteurs sans passer par ces groupes , afin de ne pas demature mon produit dans le but d’augmenter le profit , j’ai recu des propositions de certains groupe que j’ai decliner , car mon produit que je fabrique moi meme est cobtionner en pellets a partir de 1 kilo afin de satisfaire leplus de monde possible. peut etre mon produit pour rentrer dans votre categorie d’engrais ou afin d’en informer vos lecteurs cordialement alain

  20. mangin

    je connais pas mal de chose en 70 ans de jardinage ont connait les combine mais pas toutes alors merci je ja dans les vosges le climat n est pas favorable ainsi pour contourner le climat j ai 2 serres et 2 abris juste 1 toit et ca marche depuis 10 ans mes tomates sous abri jamais le mildiou

Trackbacks/Pingbacks

  1. Conseils potager bio | De la couture, de la créa, de la déco, des étoiles et des pois... - [...] plantations et qu ‘il n’est pas facile de faire la part des choses,  je vous présente ce blog bourré…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers

Pin It on Pinterest

Share This