15 conseils pour réussir son potager de balcon et de terrasse

26, Avr 2018 by

15 conseils pour réussir son potager de balcon et de terrasse

Le plaisir de récolter des légumes, herbes aromatiques, petits fruits et même certains fruits n’est plus exclusivement réservé aux jardins potagers. Il est possible d’optimiser pleinement son balcon ou sa terrasse afin d’en créer un potager bien garni. En suivant les conseils ci-dessous vous aurez de bonnes clés pour démarrer et obtenir un potager de balcon productif, diversifié et bio !

1 – Être bien équipé

Avant de commencer vos plantations, il est primordial d’acquérir du matériel de qualité. Nous vous recommandons :

  • Des pots en terre cuite plutôt que du plastique qui n’est pas toujours écoresponsable (éventuellement s’il est recyclé ou récupéré)
  • Un arrosoir d’au moins 5L vous évitera de faire de multiples allers-retours pour arroser vos plantes
  • Un pulvérisateur à eau est indispensable, autant pour rafraîchir le feuillage de vos plantes (mais pas en plein cagnard !) que pour apporter quelques potions naturelles à effet éliciteur, fertilisant ou insectifuge, voir, le cas échéant, insecticide.
  • Du terreau de bonne qualité, un terreau universel fait souvent l’affaire, mais préférez un terreau de qualité biologique car il ne contient pas d’engrais artificiels mais de l’engrais organique, l’inconvénient est qu’il est plus dispendieux.
  • Une griffe à fleur ou de rocaille pour aérer le terreau en surface ainsi qu’avant tout surfaçage de vos pots en terreau ou compost.

Crédit photo © Franz Peter Rudolf – Diverses herbes aromatiques et laitues embellissent harmonieusement ce balcon.

2 – Choisir un emplacement ensoleillé

L’exposition où se trouvera votre potager de balcon est primordial. Le soleil est très important pour réussir la culture de vos plantations. Privilégier un emplacement orienté sud-ouest ou sud-est pour que vos aient suffisamment de soleil dans la journée. Si votre terrasse est exposée au nord cela est plus compromis car la plupart des légumes a besoin de soleil.

3 – Opter pour un endroit où l’air circule bien

Pour le bien-être de votre potager, faites attention à ce que votre balcon soit bien ventilé. La fumée de cigarette est à éviter : elle reste nocive pour vos plantations. Vos légumes ne pousseront pas correctement si l’air ne circule pas comme il se doit.

A l’inverse, si votre balcon ou terrasse est bien exposée aux vents, pensez à protéger vos plantations avec un paravent ou un rideau de bambous.

4 – Investir dans de grandes jardinières

Pour obtenir un potager esthétique et efficace, il est conseillé d’opter pour de grands bacs spéciaux. Des modèles d’une contenance de 10 litres sont adéquats. Si vos plantations sont sensibles à la chaleur, orientez-vous vers du bois ou de l’argile.

5 – Bien sélectionner ses légumes

Un balcon est généralement plus étroit qu’un jardin. Vous devez donc optimiser au maximum cet espace convivial. Il est préférable de choisir des petits légumes pour ne pas être trop vite envahi. Entre février et mars, vous pouvez commencer à semer des carottes et des salades dans de grandes jardinières. Les pois sucrés et les radis sont faciles à cultiver et se plantent dès le mois d’avril. La mi-mai est l’occasion idéale pour agrémenter votre potager de balcon d’herbes aromatiques, de mescluns et autres légumes divers et variés. Les tomates restent incontournables ! Les concombres trouvent également leur place dans votre espace extérieur. Les herbes aromatiques subliment vos plats au quotidien et parfument agréablement votre balcon. Aneth, thym, persil, ciboulette ou basilic : vous avez l’embarras du choix.

Betteraves et laitues poussent harmonieusement dans la même jardinière. Préférez les variétés de laitue de type « à couper »

Qui dit potager dit aussi petits fruits et fruitiers ! Il existe aujourd’hui des variétés naines d’arbres fruitiers, autofertiles de surcroit. Ingrid, ma collègue du site promesse de fleurs a fait le point dans cet article. Voici quelques bonnes idées pour votre balcon :

  • Le cerisier nain ‘Cherry Boop’
  • Le figuier ‘Icecrystal’
  • Le pommier nain ‘Garden Sun Red’
  • Le prunier nain ‘Goldust’

6 – Gare aux chignons

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de vos cheveux ! Il s’agit du chignon racinaire qui concerne vos arbustes comme les groseilliers, cassissiers, lyciets, ainsi que les variétés d’arbres nains. En cultivant en pot, les racines des plantes se développent dans un milieu fermé. Lorsque les racines ont exploré l’ensemble du contenant elles vont se mettre à tourner en périphérie du pot pour chercher un autre espace où puiser de l’eau et des nutriments. Il peut alors se former un chignon racinaire qui peut conduire la plante à s’étrangler elle-même, la plante peut alors mourir.

  • Il est de ce fait important de retirer de temps en temps la motte du pot pour en vérifier où en sont les racines.
  • Rempoter au moins une fois par an vos arbustes et arbres nains de votre potager de balcon.
  • Inutile de doubler le volume du pot à chaque rempotage, quelques centimètres supplémentaires sont suffisants.

7 – Utiliser les murs de votre balcon ou terrasse

La surface de votre balcon est naturellement plus limitée qu’un grand jardin, occuper au maximum la dimension verticale est à utiliser. L’utilisation des rampes et des murs peut s’avérer très astucieuse. Les tomates et les fraises les habillent et les colorent en un rien de temps. Vous créez ainsi un véritable jardin suspendu pratique et esthétique.

8 – Être malin et écologique

Faites de votre balcon un lieu fonctionnel et astucieux. Un récupérateur d’eau est un bon investissement pour votre potager de terrasse. Vous l’installez sous une gouttière de façon à ce que l’eau de pluie y tombe directement. Cela vous évite de faire plusieurs aller-retours jusqu’à votre cuisine pour arroser vos plantations. Attention toutefois à vider régulièrement votre récupérateur d’eau afin de ne pas surcharger votre balcon.

9 – Optimiser l’arrosage

Quelques règles s’imposent en ce qui concerne l’arrosage de votre potager de balcon. Un jour de plein été à 14h est à éviter : l’eau s’évaporerait beaucoup trop rapidement. Pour être efficace, nous vous conseillons d’arroser vos plantations de bonne heure le matin ou en fin de journée.

10 – Ne pas laisser le terreau se dessécher

Je ne compte plus les fois où j’ai oublié d’arroser mes plantes de balcon jusqu’à ce que le terreau se dessèche, je peux vous assurer que c’est une erreur à éviter absolument !

En effet un terreau desséché va se rétracter et il sera extrêmement difficile de le réhydrater. En arrosant par le dessus, l’eau va se retrouver immédiatement dans la soucoupe. Si ça vous arrive il faut bassiner vos pots dans un grand récipient remplie d’eau.

Pensez à vérifier et arroser régulièrement vos pots et jardinières, d’autant plus en période estivale.

11 – Préparer vos potions

Une des difficultés avec le potager de balcon et de terrasse va être de réguler les éventuels ravageurs. Dans un potager écologique les fleurs, les zones naturelles, les plantes relais sont autant d’atouts qui permettent aux insectes auxiliaires de s’installer, de se nourrir et donc de protéger efficacement vos cultures des ravageurs. Un potager de balcon n’aura clairement pas cet avantage écologique. Pour lutter efficacement contre les éventuelles attaques de pucerons et cochenilles, pulvérisez une solution à base de savon noir. Pour cela utilisez une cuillère à café de savon noir solide à faire chauffer dans un litre d’eau pour dissoudre le savon. Une fois le savon dissout, attendez que le mélange revienne à température ambiante avant de l’utiliser.

12 – Un engrais naturel et maison – le marc de café

Le marc de café est un engrais naturel riche en différents macro et micro-éléments qui vont booster la croissance de vos plantes.

  1. Pour l’utiliser, mettez le tout d’abord à sécher dans un endroit bien ventilé (sur votre balcon évidemment), afin d’éviter l’apparition des moisissures.
  2. Une fois sec vous pouvez l’utilisez avec parcimonie pour fertiliser vos plantes par surfaçage.
  3. Mélangez 2/3 de terreau et 1/3 de marc de café puis disposez ce mélange en surface de vos pots, jardinières et balconnières.
  4. Utilisez une griffe pour qu’il s’incorpore avec le terreau du pot.

13 – Composter ou lombricomposter

Il est tout naturel que je vous encourage à réduire vos déchets ménagers en faisant vous-même votre compost, lequel sera restitué aux plantes de votre balcon ! Si vous avez un jardin ou une copropriété qui composte profitez-en. Sinon le lombricompostage est une bonne solution. Il est possible d’élaborer un lombricomposteur en DIY, quelques tutos sont bien faits sur internet. Renseignez vous bien sur cette manière de composter qui demande d’être bien géré.

Un modèle de lombricomposteur auto-construit

14 – Privilégier son bien-être

L’agencement de votre balcon contribue partiellement à votre sérénité quotidienne. Agrémenter votre espace extérieur de quelques fleurs et plantations suffit parfois à vous remonter le moral. Vous créez un petit coin chaleureux et idéal pour votre relaxation. Le saviez-vous ? Certaines fleurs sont comestibles. Vous les utilisez pour des recettes gourmandes et colorées. Les plus grands chefs s’en servent pour élaborer leurs meilleures salades. Si vous vous sentez épanoui avec ce type de potager et que vous souhaitez aller encore plus loin l’étape suivante sera le potager de pleine terre qui procure encore plus de satisfactions !

15 – Se renseigner avant de se lancer

Bien s’informer en amont de la création de son potager de balcon est indispensable. La Toile regorge d’astuces et de conseils précieux pour son élaboration. L’e-book « Plantes utiles et tendances pour le jardin et le balcon » est une mine d’or. Vous y retrouvez les dernières tendances en matière de jardinage. Les plantes faciles à cultiver vous inspirent et vous assurent de réussir votre récolte.

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency

Pin It on Pinterest

Share This