12 verdures à cultiver pour vos récoltes automnales

9, Sep 2016 by

12 verdures à cultiver pour vos récoltes automnales

L’été et et le début de l’automne sont les saisons où l’on va récolter à foison les légumes fruits, si riches en goût et en couleurs ! Si bien que l’on oublie parfois les semis de fin d’été qui donneront des verdures bienvenues à l’automne et à l’entrée de l’hiver. Dans cet article je vais vous présenter des espèces classiques à ne pas oublier en sélectionnant toutefois des variétés adaptées, nous verrons aussi quelques variétés et des espèces plus originales.

La bette à couper (ou bette épinard)

La bette à couper est une variété peu connue. La plupart du temps quand on dit bette (ou blette, poirée etc..) on pense surtout aux cardes que l’on cuisine en priorité. La bette à couper est une variété dont les cardes sont très fines, on consommera surtout les feuilles. Vous pouvez trouver des semences de cette variété chez Germinance.

A défaut de cette variété on peut très bien semer les variétés plus classiques et les récolter au stade jeunes pousses.

Jeunes pousses de blettes

Jeunes pousses de blettes

Ce sont des variétés vivaces qui résistent bien au froid en climat doux. Sous un abri durant l’automne et l’hiver, vous aurez facilement des feuilles à cueillir. Ces verdures sont à déguster crues ou cuites, comme les épinards.

Le chou de chine Pé-Staï

Le Pe-Staï, le chou chinois le plus commun et le plus connu. Il forme une pomme bien serrée et allongée ressemblant à une laitue romaine, les feuilles intérieures sont claires et tendres, elles sont plus foncées à l’extérieur. Plus digeste que la plupart des choux, on peut manger les feuilles du Pé-Staï crues.

La variété la plus courante s’appelle Granaat ou Michihili.

Le chou vert (le fameux Kale)

Le chou vert ou le chou frisé ou encore le chou Kale est un légume qui a refait surface ces dernières années. Il fait bien parti de la famille des choux mais ne forme pas de pomme (chou pommé) ou d’inflorescence (chou-fleur, brocoli). On consommera donc ces feuilles une à une en partant du bas de la plante, appréciées crues ou cuites en cuisine, par exemple dans des smoothies.

Chou vert ou Chou Kale

Chou vert ou Chou Kale

La laitue (variétés d’hiver)

Qu’elles soient batavias, pommées, pommées grasses, à couper, romaine, choisissez des variétés d’hiver ou de toutes saisons. Vérifiez tout de même leur résistance au froid, ce qui normalement indiqué sur les sachets (quand c’est bien fait).

Quelques exemples : La batavia ‘Reine des Glaces’, la beurre ‘Merveille d’Hiver’, la romaine ‘Rouge d’Hiver’.

Variété de laitue 'Reine des Glaces"

Variété de laitue ‘Reine des Glaces »

Pour en savoir plus sur la culture de la laitue et voir d’autres variétés, je vous recommande cet article.

Petite astuce en plus : Si vous avez des fonds de sachets ouverts depuis un certains temps, mélangez-les et faites un semis bien dense. Vous pourrez récolter les jeunes pousses quelques semaines plus tard.

Les chicorées scaroles, frisées et sauvages

La salade d’automne c’est bel et bien la chicorée. On peut les classer en trois grands groupes : les scaroles qui forment des pommes plus ou moins volumineuses. Vivant en Anjou, je ne peux que recommander la variété ‘En Cornet d’Anjou’. Les frisées forment aussi pour la grande majorité des pommes volumineuses. Selon les variétés il peut être nécessaire de blanchir le cœur en nouant la chicorée avec une ficelle, reportez vous aux indications sur les sachets. Dans les chicorées frisées il existe des variétés à couper dont on peut récolter les jeunes pousses, vous pouvez en trouver chez Kokopelli par exemple. Les sauvages, généralement plus rustiques que leurs cousines forment (suivant les variétés) des pommes, des chicons ou des cornets.

Jeunes pousses de pimprenelle

Concernant la petite pimprenelle on est plus sur une culture de longue durée (plante vivace) et ce n’est pas une plante qui produit énormément. Vous y trouverez simplement quelques jeunes pousses pour agrémenter vos mescluns. Côté goût, la pimprenelle me rappelle la noix, avec le croquant en moins et un peu plus d’amertume. Pour d’autres elle rappellera plus le goût de concombre, a vous de juger. Par contre elle résiste bien au froid et vous pourrez en cueillir tardivement. C’est une verdure originale dans l’assiette, et pour une fois qu’on peut manger des feuilles d’une Rosacée, autant ne pas s’en priver !

Jeune pousse de petite primprenelle

Jeune pousse de petite primprenelle

L’Épinard

Si vous êtes un visiteur habituel de ce site, inutile de vous dire que l’épinard frais n’a rien à voir avec l’épinard surgelé. Mais les avez-vous goutés crus ? Ils sont excellents !

Côté variétés il faudra choisir des variétés d’automne hiver, résistantes au froid, par exempl, ‘Géant d’Hiver’, ‘Géant de Viroflay’.

La mâche

La mâche, parfois appelée doucette, est une salade d’automne hiver bien connue. Le semis peut être délicat mais une fois que vous aurez accordé votre attention au démarrage elle sera une culture sans trop de difficultés, en effet la mâche a peu de ravageurs et de maladies.

En région douce, on peut en semer régulièrement jusqu’aux gelées pour en avoir durant tout l’hiver. Pour un semis précoce et de forte productivité on sèmera par exemple la variété « A grosses Graines », peu résistante au froid. Pour les semis plus tardifs, ou si vous vivez dans une région froide, optez pour la « Verte à cœur plein », la « Verte de Cambrai » ou la « Coquille de Louviers », de meilleure résistance au froid.

Jeunes pousses de betteraves

Les jeunes pousses de betteraves sont très agréables par leur textures, saveurs et couleurs. Vous pouvez récolter les jeunes feuilles sur des betteraves que vous cultivez pour leur racines, sinon semez des graines et récoltez quelques semaines plus tard les feuilles des jeunes pousses. Vous pouvez aussi cultiver ces jeunes pousses dans des pots à l’intérieur ou sur votre balcon.

Jeunes feuilles de betterave

Jeunes feuilles de betterave

La moutarde Mizuna

Cette plante d’origine asiatique, produit très rapidement des feuilles un peu piquantes et légèrement amères. On peut les cueillir au fur et à mesure que la plante pousse, on prendra les feuilles externes, plus développées. Côté cuisine, elle ira très bien dans un mélange de salades, mais à manger seule je ne vous le recommande pas car on en est vite dégouté.

Moutarde japonaise Mizuna

Moutarde japonaise Mizuna

Faisant partie de la famille des Brassicacées et si vous avez régulièrement des soucis d’altises, il faudra penser à la protéger d’un voile anti-insectes. Vous pouvez par exemple cultiver sous le même filet de la roquette, radis, carottes (contre la mouche) et navets.

La roquette

Voici une verdure plus ou moins appréciée selon les goûts et suivant aussi son piquant. On peu la manger seule ou en mesclun. On trouve principalement deux espèces, la roquette sauvage (Diplotaxis erucoides) et la roquette cultivée (Eruca sativa), la première forme des feuilles plus petites et plus piquantes que la seconde.

Roquette sauvage, saveur plus forte que la roquette cultivée

Roquette sauvage, saveur plus forte que la roquette cultivée

L’altise, encore une fois, peut véritablement vous enlever l’envie d’en manger lorsque les feuilles sont perforées de toutes part. Pour éviter ce désagrément on utilisera également un voile anti-insecte à mailles fines. Si vous êtes peu embêté par l’altise des purins répulsifs peuvent suffire à la tenir éloigné.

Les Mescluns d’automne (mélange de variétés adaptées à la saison)

Les fournisseurs de graines proposent des mélanges de salades à semer. Certains sont mieux adaptés à la période automnale car les variétés choisies sont plus résistantes au froid. Je vous renvoie vers cet article sur les mescluns pour en savoir un peu plus et où trouver ces mélanges.

Pour conclure sur ces verdures automnales

Bien entendu on peut imaginer d’autres verdures à cultiver à l’automne, il peut s’agir également de plantes aromatiques comme par exemple les jeunes pousses de mélisse, les feuilles de persil etc.. Je n’ai pas cité l’endive mais elle fait bien entendu partie des verdures à récolter en hiver.

Une des astuces qui ressort de cet article est la culture de jeunes pousses, dont la durée de culture est beaucoup plus rapide qu’en cycle normal. Pour les cultures sensibles au froid il faudra aussi penser à les protéger en fonction de la météo et de votre région.

Et vous, quelles sont les verdures que vous cultivez en automne hiver ?

A propos de l'auteur :

Pour mes voisins jardiniers je suis un drôle de bio qui ne quitte jamais son appareil photo et son trépied : "Il ferait mieux de désherber son jardin plutôt que de prendre ses coccinelles en photo..." Je suis donc un fervent jardinier du potager naturel ou bio, depuis 2012 je partage cette passion avec vous via Tous au Potager.

Cliquez ici pour découvrir ma formation

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les travaux du mois d’octobre au potager bio - […] Quelques autres idées de semis pour avoir plein de verdures durant cette période : 12 verdures à cultiver pour…
  2. Cultivez votre mesclun, c’est simple, ludique et bon ! - […] de ma composition, il varie bien entendu suivant les saisons et mes envies. Par exemple voici des idées de…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Optionally add an image (JPEG only)

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency

Pin It on Pinterest

Share This